EN IMAGES. Incendie à Ostwald : l'origine du feu qui a ravagé une quinzaine d'appartements encore incertaine

Ce jeudi 14 juillet, un important incendie s'est déclaré dans un écoquartier d'Ostwald, sans l'Eurométropole de Strasbourg. Une quinzaine d'appartements ont été ravagés par les flammes. L'origine du feu n'est pas encore connue mais plusieurs hypothèses sont avancées.

Le feu s'est déclaré aux alentours de 17 heures ce jeudi 14 juillet. Rapidement les flammes ont embrasé les façades en bois de plusieurs immeubles d'habitations de cet écoquartier d'Ostwald. Au plus fort de l'incendie, 80 sapeurs-pompiers et une trentaine d’engins ont été mobilisés sur place.

Selon les pompiers, le feu n'a fait aucune victime, seules deux personnes sur les 35 qui ont dû être évacuées, ont été emmenées à l'hôpital à la suite d’inhalation de fumées. Les habitants, qui n'ont pas pu rejoindre leur logement, ont pu être relogés pour la nuit.

Ce vendredi matin, les habitants des immeubles sont revenus sur place pour constater les dégâts. "Certaines personnes ont pu récupérer des affaires à eux mais nous, nous n'avons plus rien à récupérer tout a été détruit" nous confirme une des locataires de l'immeuble. D'autres, qui n'étaient pas présents au moment des faits, sont soulagés. "C'est une amie qui m'a prévenue que tout était en train de brûler, heureusement quand je suis arrivée les pompiers avaient sauvé mon chat" nous explique une autre habitante du quartier.

Dans un premier temps, les sapeurs-pompiers ont été appelés pour un feu de balcon, mais l'origine de l'incendie n'est pas encore connue. "Toutes les pistes sont étudiées, feu de broussailles, feu de barbecue, feu accidentel, pour le moment l'enquête est en cours" nous explique Corentin Seguin, directeur général des services de la ville d'Ostwald.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité