EN IMAGES - Les carnavals de Mulhouse et Sélestat, sous le vent et la pluie de confettis

Ce dimanche 26 février, Mulhouse et Sélestat organisaient leur traditionnel carnaval. Ambiance garantie malgré le temps peu festif. La preuve en images.

A Sélestat, le top départ de la cavalcade a été donné à 14h32 précises par les Machores. Tradition séculaire.

Tout part d’un fait divers qui a eu lieu durant le Moyen Age, où un jeune apprenti boucher a sauvé la ville d’une attaque ennemie en sonnant les cloches de l’église pour donner l’alerte. En remerciement, les patrons bouchers accordèrent à partir de ce moment là, l’après-midi du Mardi Gras à leurs apprentis afin qu’ils puissent récolter un peu d’argent et faire la fête. Les Machores (surnom en Alsacien donné au contremaître boucher par les apprentis) étaient nés.

Aujourd'hui ils étaient une vingtaine, sans tambours ni trompettes mais facilement repérables. Leur jupe, toujours vichy, dévoile des jambes velues. Incontournables figures de Sélestat, les Machores organisent le carnaval depuis plus de 30 ans. 

Mulhouse, back to 70'

Pas de jaloux dans le Haut-Rhin. La liesse s'est emparée des rues de Mulhouse cet après-midi où la cavalcade y a défilé.

Une quarantaine de chars, des musiciens, des danseurs se sont élancés dans les rues de la ville sur le thème des années 70.

Le pouvoir des Fleurs. Un brin de printemps en cette météo glaciale.