Grand Est : Fluo, la nouvelle carte de réduction SNCF, évaluée par une association d’usagers des transports

Depuis le 1er mars, les cartes primo et presto sont remplacées par la carte Fluo, la nouvelle carte de réduction proposée par la région Grand Est et la SNCF. La Fédération nationale des associations d’usagers note ses avantages et inconvénients.

Fini les cartes de réduction Primo et Presto. La région Grand Est et la SNCF unissent ces deux cartes en une seule pour offrir une réduction de 50 valable 7 jours sur 7 dès mars 2022.

Cette carte offre aux détenteurs une réduction de 50% sur l’ensemble des trajets TER Fluo effectués sur le réseau régional et les trajets TER à destination de Paris Est. Elle permet aussi de faire profiter un accompagnateur durant son voyage de la même réduction durant les week-ends et jours fériés.

La carte Fluo est affichée à 20€ pour une durée d’un an. Elle est proposée au prix d’1 euro aux moins de 26 ans, "pour encourager la mobilité des jeunes sur le territoire" justifie la Région.

Pour les usagers, des points positifs et négatifs à cette nouvelle carte

La Fnaut Grand Est (Fédération nationale des associations d’usagers des transports) s’est inquiétée dès le mois d'octobre de la naissance de cette nouvelle carte. Elle avait alors fait parvenir un courrier à Jean Rottner, le président de la région Grand Est. 

"Si cette évolution est favorable pour les voyageurs de plus de 26 ans en semaine (50 % de réduction au lieu de 30 %), il s’agit d’une régression le samedi et le dimanche (50% au lieu de 70%)", constate l'association. "Pour les voyageurs de moins de 26 ans, si rien ne change la semaine, il s’agit aussi d’une régression le samedi et le dimanche (50% au lieu de 70% et avec un seul accompagnateur autorisé" (au lieu de deux avec la carte Presto –NDLR), pointe-t-elle également. 

Retour en arrière

Selon Florent Manrique, représentant de la Fnaut Sud Alsace, "pour les moins de 26 ans, on revient à ce qui existait avant en Alsace, la carte tonus en 2016, qui offrait 50% de réduction du lundi au dimanche. C’est plus avantageux la semaine certes, mais...

Ces cartes sont plutôt destinées à des voyages occasionnels et donc surtout le week-end. Ces voyageurs occasionnels deviennent donc perdants avec la carte Fluo

Florent Manrique

Représentant de la FNAUT Sud Alsace

Des petits malins ont acheté, encore ce mois-ci, les cartes primo et presto qui restent valables une année avec leurs avantages malgré l’apparition de la carte Fluo. Mais à partir du 28 février 2023, ce sera la mort définitive des cartes primo et presto.

Le point positif, c’est que la SNCF et la région Grand Est autorisent les détenteurs des cartes primo et presto à acheter une carte Fluo pour bénéficier de la réduction de 50% en semaine. Et de bénéficier ainsi des avantages des deux cartes.

François Giordani, le président de la Fnaut Grand Est, informe d’un autre avantage : "la nouvelle carte Fluo, vous pouvez l’avoir à 10 euros au lieu de 20 ce mois de mars 2022 si vous l’achetez sur internet uniquement. Encore faut-il trouver où l’acheter. Ça n’est pas du tout intuitif. Entre SNCF Connect, les différentes applications, le site de la région, c’est compliqué de trouver le bon site. Même sans être illectronique, cela peut être décourageant."

La semaine dernière, la Fnaut Grand Est a reçu la réponse de la région à ses critiques  La collectivité met en avant la meilleure lisibilité des tarifs et le fait qu'elle permet de mieux lutter contre l’autosolisme (les conducteurs circulant seuls dans leur voiture).

Pour conclure, la carte Fluo, c’est mieux en semaine, mais moins bien le week-end. Les voyageurs occasionnels s’en tiendront pour dit.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité