INFO FRANCE 3. Le Tour de France 2023 passera par l’Alsace : ce que l’on sait de cette possible étape

Publié le

Le parcours officiel du Tour de France 2023 ne sera dévoilé que le 27 octobre, à Paris. Mais de nombreux indices concordants indiquent que la plus grande compétition cycliste au monde passera par l'Alsace. Une ascension du Grand Ballon serait au programme.

D'après nos informations, les cyclistes de la Grande boucle feraient leur grand retour sur les routes alsaciennes en 2023. Le Tour de France masculin boude l'Alsace depuis trois ans. La dernière fois que le territoire a accueilli la course, c'était en 2019.

Depuis plusieurs semaines, des bruits de couloirs laissent à entendre que le Tour de France retrouvera l'Alsace en 2023. D'après nos confrères de France 3 Bourgogne-Franche-Comté, une étape partira de Belfort ou Montbéliard le 22 juillet, la veille de l'arrivée sur les Champs-Élysées, pour se diriger vers les massifs vosgiens.

Reste à savoir où sera jugée l'arrivée de cette avant-dernière étape. Une montée du Grand Ballon n'est pas à exclure, d'autant que la route du Haag, qui mène au somme depuis Geishouse (Haut-Rhin) doit être refaite au printemps 2023. Dans notre article du 20 juillet 2022, nous indiquions déjà que le directeur du Tour de France Christian Prudhomme était intéressé par cette montée inédite, longue de 12 kilomètres à 7,5 % de moyenne. 

Ce dernier a même été aperçu très récemment en train de déjeuner au Markstein, lieu d'arrivée de l'avant-dernière étape du Tour de France Femmes en 2022. Difficile encore de savoir au sommet de quel col se tiendra l'arrivée de l'étape de 2023, tant ASO, la société organisatrice du Tour, s'applique à ne rien laisser fuiter.

En 2022, lors du Tour de France Femmes, les coureuses avaient gravi le Grand Ballon avant de prolonger leur route de sept kilomètres pour passer la ligne au Markstein, à 1.183 mètres d'altitude. Pour le Tour de l'année prochaine, l'ascension de la route du Haag pourrait se conclure par un virage à gauche, en direction du Markstein donc. 

On partirait sur un contre-la-montre.

Un fin connaisseur du Tour

Une arrivée au Grand Ballon sans passage par le Markstein n'est pas non plus à exclure, mais reste moins probable, tout comme une boucle "Belfort-Belfort" ou "Montbéliard-Montbéliard", avec un passage dans les cols vosgiens. 

Quoiqu'il en soit, cette étape sera courte : "On partirait sur un contre-la-montre, comme à la planche des Belles-Filles en 2020", nous indique-t-on. Depuis 2017, les organisateurs programment tous les ans (sauf en 2019) un contre-la-montre à la veille de l'arrivée à Paris. En 2020, les coureurs ont même eu droit un à chrono en montagne, avec une arrivée à la Planche des Belles Filles (Haute-Saône). Le Slovène Tadej Pogačar avait alors renversé la course.

Le maire de Geihouse Claude Kirchhoffer nous indique que pour le moment, les travaux de la route du Haag n'ont pas encore commencé : "Aucun devis n'est signé, aucun marché n'est passé." L'élu devrait tout de même être présent à Paris le 27 octobre, accompagné de deux acteurs du secteur de Saint-Amarin : "Mais ça n'a aucun lien avec le Tour..."

Du côté de la communauté de communes de Saint-Amarin, dont on sait que le président Cyrill Ast milite pour voir le tour gravir la route du Haag, on garde le mystère : "Venez voir à la gare de Mulhouse à 5 heures du matin le 27 si M. Ast est là. Ça serait signe d'une bonne nouvelle. En tout cas, il n'y a rien à son agenda!", nous répond-on.

Ça aurait de l'allure !

Francis Larger

Directeur général du Tour d'Alsace

L'idée de voir la plus grande course cycliste et sa caravane passer en territoire alsacien réjouit les acteurs du cyclisme local : "Ça aurait de l'allure de voir le Tour au sommet du Grand Ballon ! Surtout si la route du Haag est rénovée", nous confie Francis Larger, le patron du Tour d'Alsace.

En 2022, où le Tour a seulement effleuré le territoire alsacien, sans y rentrer pour autant. C'était lors de la 7e étape, entre Tomblaine (Meurthe-et-Moselle) et la super Planche des Belles Filles.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité