L'Alsace pourrait sortir du Grand Est si Emmanuel Macron est réélu, selon Le Canard Enchaîné

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michael Martin

Dans son édition du mercredi 26 janvier 2022, Le Canard Enchaîné affirme que le président de la République Emmanuel Macron, s'il est reconduit pour un second mandat, devrait "redonner à l'Alsace son autonomie", hors de la région Grand Est. Une riposte au ralliement de son président Jean Rottner à Valérie Pécresse.

L'Alsace à nouveau en dehors du Grand Est. Voila ce que promettrait l'Elysée en cas de réélection d'Emmanuel Macron en avril 2022. C'est ce que croit savoir Le Canard Enchaîné ce mercredi 26 janvier 2022. Selon l'hebdomadaire satirique, la macronie n'aurait pas du tout apprécié le ralliement du président (LR) de la Région Grand Est, Jean Rottner, à Valérie Pécresse dans la course à la présidentielle. 

L'article titré "Les tribulations de Jean Rottner" évoque le changement de cap opéré par le président du Grand Est. Il précise que "Rottner était considéré comme Macron-compatible et [que] le chef de l'Etat comptait bien en faire un allié." Jean Rottner aurait même promis une neutralité au premier tour et un ralliement à Emmanuel Macron au second tour. Sauf que le même Jean Rottner apparait dans l'organigramme de campagne de la candidate LR Valérie Pécresse comme conseiller en charge de l'urgence écologique.

La riposte ne se serait donc pas fait attendre. En cas de victoire d'Emmanuel Macron en avril, il y aurait un "engagement présidentiel" pour le redécoupage de la région Grand Est, pour redonner à l'Alsace une autonomie. De quoi affaiblir Jean Rottner localement.

En parallèle, le président (LR) de la Collectivité européenne d'Alsace Frédéric Bierry, a lancé une consultation citoyenne, ouverte jusqu'au 15 février 2022. Chacun peut donner son avis à la question : "L'Alsace doit-elle sortir du Grand Est pour redevenir une Région à part entière ?" L'avenir institutionnel de l'Alsace n'est pas encore tranché.