L'Eurométropole de Strasbourg s'équipe de 600 Vélhop en libre service, "Nous souhaitons mettre ou remettre les gens en selle"

Depuis ce lundi 30 octobre, 600 Vélhop sont désormais disponibles en libre-service dans 30 stations au sein de l'Eurométropole de Strasbourg. Un service qui existe depuis longtemps dans d'autres villes françaises, comme Paris ou Bordeaux.

Plus besoin de s'y prendre à l'avance pour profiter des joies du Vélhop dans la capitale alsacienne. Besoin d'un deux-roues juste pour une heure, au dernier moment ? 600 Vélhop sont désormais disponibles dans 30 stations au sein de l'Eurométropole. Vous pouvez en louer un à la station la plus proche de chez vous, pour quelques heures ou pour toute la journée.

Objectif de ce nouveau système: faciliter les déplacements, que ce soit pour se rendre sur son lieu de travail, chez des amis ou se balader le temps d'un week-end. C'est un "système en boucle": le deux-roues est à retourner dans la station de départ. "Nous avons voulu élargir l'offre, explique Alain Jund, vice-président de l'Eurométropole de Strasbourg en charge des mobilités. Et aller bien au delà du centre-ville de Strasbourg."

"Les nouveaux vélos disponibles en libre-service sont beaucoup plus fonctionnels, insiste Camille Janton, présidente de Strasbourg Mobilités. Ils bénéficient de sept vitesses, et leur centre de gravité est plus bas. Certes, ils pèsent 22 kilos au lieu de 16 pour les autres Vélhop, mais cela ne nuit en rien à la fluidité de la conduite, bien au contraire. Ce sont des vélos que l'on peut utiliser pour faire de plus grands trajets. C'est la deuxième phase de déploiement du Vélhop. Il faut mettre ou remettre les gens en selle."

Certaines villes françaises sont déjà passées au libre-service depuis des années, comme Paris et Bordeaux. "Certes, mais Strasbourg dispose déjà d'une flotte de 5900 vélos en location longue durée. Et nous voulons amplifier l'utilisation du deux roues, la diversifier, précise Alain Jund. Il fallait dans un premier temps trouver notre vitesse de croisière, faire entrer le Vélhop dans le quotidien des gens, ce qui est fait, depuis le début des années 2010. On passe donc à la vitesse supérieure. Et puis il faut savoir que le coût annuel moyen d'un vélo Vélhop pour la collectivité est de 500 euros contre 3500 pour un Vélib.C'est une différence de taille qui doit être prise en compte."

Un nouveau service qui se déploie progressivement

Pour utiliser ce nouveau service, il suffit de créer un compte sur le site velhop.strasbourg.eu, télécharger l'application sur l'Apple Store (bientôt sur Google Play), ou bien tout simplement louer un Vélhop avec votre carte Badgéo. Le service est disponible 24h/24, 7 jours sur 7. Les tarifs :1,2 euro par heure, ou bien 7 euros la journée. Il est aussi possible de s'abonner, ce qui vous reviendra à 40 euros par an.

Toutes les stations ne sont pas encore prêtes. Le service va se déployer progressivement. Voici la liste des stations disponibles depuis ce lundi: Oberhausbergen Mairie, Elsau, Rotonde, Poteries, Halles P3 Wilson, Parking Austerlitz, Parc des Romains, Parking Broglie, Etoile Bourse, Musée d'Art Moderne, Bischheim Espace Européen, Schiltigheim Mairie, Place Arnold, Place du Marché Neudorf, Place d'Islande, Krimmeri Gare, Campus Illkirch, Rives de l'Aar, Parlement, Etoile Cinéma, Bischheim Gare, Entzheim Gare, Geispolsheim Gare, Hoenheim Gare, La Wantzenau Gare, Mundolsheim Gare, Roethig Gare, Vendenheim Gare.

D'autres stations seront disponibles à partir du 13 novembre 2023: Gare de Strasbourg, Université, Roberstau Boecklin, Lingolsheim Gare, Place de Bordeaux. 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité