Les vins d'Alsace représenteront la France au Japon, lors de l'exposition universelle d'Osaka en 2025

Le vin fait partie des domaines d'excellence que la France présentera au Japon, lors de l'exposition universelle organisée à Osaka du 13 avril au 13 octobre 2025. Et c'est le vignoble alsacien qui a été sélectionné pour représenter à lui seul ce savoir-faire, dans un pays qui affectionne les vins d'Alsace.

Jamais un vignoble n'avait représenté la France lors d'une exposition universelle, l'Alsace aura cet honneur à partir du mois d'avril 2025, à Osaka, au Japon. Les vins d'Alsace ont été choisis pour figurer pendant six mois au Pavillon France, conçu pour rendre hommage aux liens étroits entre le pays du soleil levant et la France, le 160ᵉ anniversaire de leurs relations diplomatiques ayant été célébrés en 2023.

Le thème choisi par la France est celui de l'amour, décliné par "l'amour de soi, amour des autres, amour de la nature." Et c'est sans doute sur cet "amour de la nature" que les vins d'Alsace ont su tirer leur épingle du jeu pour être présent lors de cet événement.

"Les Japonais ont cette avance, ils sont attirés depuis longtemps par les vins naturels, avec peu ou pas d'intrants, estime Sébastien Mann, dont le domaine ne travaille que les vins biologiques. Et l'Alsace est pionnière dans ce secteur, on est beaucoup de vignerons bio, et je pense que c'est quelque chose qui plaît aux Japonais, d'aller chercher le produit le plus pur possible."

Une augmentation de l'export de 40% en 10 ans

Le vigneron d'Eguisheim, qui a fait l'objet d'un article dans une revue japonaise, a vu ses ventes vers ce pays progresser. Elles représentent désormais 10% de ses exportations. Un dynamisme ressenti sur l'ensemble du vignoble alsacien : le Japon est devenu le sixième marché pour l'export des vins d'Alsace, le premier en Asie, avec un bond de 40% ces dix dernières années.

Progression particulièrement marquée depuis 2019 et la levée des dernières barrières douanières grâce à la signature d'un accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Japon. "Cela facilite évidemment les échanges, et surtout les conditions tarifaires, explique Manon Tijou, responsable du pôle économie et marchés pour le comité interprofessionnel des vins d'Alsace. 

Les ventes ont été boostées au Japon tant sur les bulles que sur les vins tranquilles, grâce à des prix devenus plus compétitifs

Manon Tijou, comité interprofessionnel des vins d'Alsace

Forts de ce développement, 70 producteurs de la région exportent aujourd'hui une partie de leurs vins vers ce pays, "qui a une culture vinicole assez forte, avec des consommateurs très connaisseurs, très cultivés et attachés aux vins de gastronomie, détaille la jeune femme. Le vin alsacien se marie très bien avec l'art culinaire japonais, donc il y a un vrai intérêt pour les vins d'Alsace là-bas."

28 millions de visiteurs attendus

Un intérêt qui a de grandes chances de se renforcer avec l'exposition universelle, car 28 millions de visiteurs sont attendus pendant les six mois de l'événement, qui aura lieu du 13 avril au 13 octobre 2025 sur l'île artificielle de Yumeshima Island, dans la baie d'Osaka. 150 pays y seront représentés, pour répondre à cette thématique : "concevoir le futur, imaginer notre vie de demain". Un avenir dans lequel la France voudra figurer en bonne place aux yeux des visiteurs du monde entier, avec les vins d'Alsace parmi ses meilleurs ambassadeurs.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité