Deux personnes interpellées pour violences en sortant de l'Arcadia, le bar identitaire de Strasbourg

© CC BY 2.0 PXhere.com
© CC BY 2.0 PXhere.com

Deux hommes saouls ont été interpellés samedi 20 janvier en fin de journée dans le tram de Strasbourg pour violence et vol. Ils sortaient du bar identitaire L'Arcadia. 

Par Florence Grandon

Samedi 20 janvier, 400 personnes ont manifesté dans le centre de Strasbourg contre le bar identitaire L'Arcadia du mouvement d'extrême-droite le Bastion Social.


Après la manifestation, vers 18h, deux hommes alcoolisés de 32 et 44 ans sortent de l'Arcadia. Ils ont ensuite un différend dans le tram avec un homme et une femme qui ont participé dans l'après-midi à la manifestation anti-fasciste. Insultes, coups et vol de bonnet par l'un des deux suspects. Le conducteur du tram intervient alors et aurait été frappé par l'un des deux hommes.

La police intervient rapidement et les deux agresseurs sont placés en garde à vue. Ils affirment ne pas être membres du groupe identitaire. Les victimes ont déposé plainte pour violence et vol. Le parquet devrait rendre sa décision dimanche.

Le mouvement du Bastion social revendique une aide envers les plus démunis (à condition qu'ils soient français). Seule "action" relevée sur leur page Facebook, depuis l'ouverture de l'Arcadia à Strasbourg : quelques repas chauds offerts à des personnes démunies. 
 
Les associations d'aides aux SDF existent à Strasbourg, et elles aident tous ceux qui en ont besoin, sans aucune distinction de nationalité ou d'origine (ce qui est interdit pour pouvoir recevoir des subventions, mais qui est aussi contraire à leurs valeurs). Ces associations aides des milliers d'hommes, de femmes et d'enfants par an.

A titre d'exemple, Abribus distribue 18 000 repas par an. Ils recherchent d'ailleurs en ce moment un chauffeur bénévole (permis C) pour conduire leur bus.

Abribus




Sur le même sujet

Richard Lioger : bilan d'une année au parlement

Les + Lus