• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lycées 4.0 en Alsace : un peu de retard à l'allumage...

Près d'un mois après la rentrée scolaire, les fameux lycées 4.0 commencent à trouver leur vitesse de croisière. Il s'agit de 13 établissements équipés du tout numérique à la demande de la Grande Région. Exemple au lycée professionnel Goulden de Bischwiller.

Par PhD

Dans ce cours de français, fini le papier, c'est sur ordinateur, tablette voire smartphone que se retrouvent les cours, manuels et devoirs. Chaque élève possède désormais son espace numérique de travail. "Les professeurs nous mettent le cours (en ligne), on peut du coup télécharger le pdf ou le dossier Word, travailler dessus, le stocker dans l'ordinateur et après y avoir accès tout le temps, même hors connexion", explique Damien Deneuville, un élève de seconde.

Même chose en travaux pratiques d'éléctricité. Le tout numérique suscite l'engouement, un simple code scanné et la fiche technique est dans la boite. "On se rapproche un peu plus du fonctionnement qu'ils vont retrouver dans le monde de l'entreprise plus tard, assure Ludovic Spielmann, professeur de génie électronique à Bischwiller. 

Le lycée professionnel Goulden fait partie des 13 lycées alsaciens 4.0 voulus par la grande Région. Mais le calendrier était serré. Durant l'été l'établissement a été équipé de 40 bornes Wifi et les capacités du serveur ont dû être augmentées. Quant aux derniers ordinateurs manquants co-financés par la région, ils devraient être livrés dans les prochaines jours, tout comme certains manuels numériques. ""On est dans une phase d'apprentissage de l'outil mais à terme, lorsque ça va fonctionner, cela va offrir l'accès à tout un panel de ressources qui va être très intéressant pour nous et pour nos élèves", explique Arnaud Klein , professeur de lettres et d'histoire- géo."


Une petite révolution qu'il faut accompagner et c'est le rôle de la Délégation académique au numérique qui a mis en place deux formes d'accopagnement dans l'académie. "Dans les établissements, des professeurs sont à disposition de leurs collègues pour les aider au quotidien et au niveau de l'académie, une équipe de cinq formateurs travaille aux côtés de ces enseignants pour les former et faire remonter les différentes questions", explique Marc Neiss, délégué académique au numérique.

D'ici 4 ans, c'est l'ensemble des lycées alsaciens qui passeront au tout numérique soit 93 établissements.

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus