Pêche: sur la Doller, on puce les poissons pour contrôler leur migration

Fini le temps où l'on aménageait les cours d'eau, on les bétonnait quitte à freiner voire empêcher les migrations piscicoles. Aujourd'hui, on favorise leur passage avec la mise en place de passe à poissons dont on vérifie l'efficacité en puçant les poissons. 

Par Anne-Laure Marie

On peut investir de l'argent pour construire des passes à poissons, remettre régulièrement des poissons dans les rivières, mais pour mesurer l'efficacité reelle de tous ces investissements, il n'y a pas 36 solutions, il faut marquer les poissons et suivre leurs deplacements, c'est ce que s'attelle a faire la fédération de pêche du Haut-Rhin à l'aide de mini-émetteurs pour le compte du conseil départemental sur la Doller.


Des poissons pucés dans la Doller

Plusieurs centaines de poissons et notamment des truites seront ainsi marqués par la fédération de la pêche du Haut-Rhin. Leurs déplacements seront ensuite analysés à la loupe.



Une association de pêche s'est d'ailleurs consituée autour de la Doller. 




Sur le même sujet

Les + Lus