• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le préfet du Grand Est chargé d'imaginer l'avenir institutionnel de l'Alsace

A Strasbourg le 14 mars 2015, une manifestation contre la fusion des régions Alsace, Lorraine Champagne Ardennes, place Kléber. / © Jean-Marc Loos. Maxppp
A Strasbourg le 14 mars 2015, une manifestation contre la fusion des régions Alsace, Lorraine Champagne Ardennes, place Kléber. / © Jean-Marc Loos. Maxppp

"Une entente interdépartementale" ou "la création d'un département d'Alsace" : plusieurs pistes sont évoquées dans la lettre du Premier ministre envoyée au préfet de la région Grand Est, Jean-Luc Marx, chargé de réfléchir au devenir de l'entité Alsace.

Par AR

"Sans remettre en cause la région Grand Est" : la lettre de mission du Premier ministre, Edouard Philippe, adressée au préfet du Grand Est le 22 janvier, Jean-Luc Marx, est claire. Le préfet a mandat pour réfléchir à l'avenir institutionnel de l'Alsace, mais sans toucher aux lois sur le redécoupage des régions, comme il l'a précisé lors de ses voeux à la presse ce vendredi.

La marge de manoeuvre de Jean-Luc Marx est donc relativement étroite. Deux grandes lignes sont évoquées : "une entente interdépartementale" ou "la création d'un département d'Alsace" (voir lettre ci-dessous). Le préfet du Grand Est devra rendre ses conclusions au printemps 2018.

Les président des conseils départementaux du Bas-Rhin, Frédéric Bierry et du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert se sont félicités dans un communiqué (ci-dessous) de cette mission confiée au préfet.
 

 


 

Sur le même sujet

La sortie du Fioul en question

Les + Lus