Prix du carburant: faire le plein en Allemagne est-ce vraiment une bonne affaire ?

Alors que la vente de l'essence à prix coûtant des distributeurs fait économiser une poignée de centimes aux consommateurs, qu'en est-il en Alsace, voisine de l'Allemagne? Si aucune tendance ne se dessine actuellement, le meilleur moyen de diminuer sa facture est de comparer les prix.

Entre 1,2 et 3,6 euros en moyenne pour un plein de 60 litres, c'est l'économie générée par le consommateur français depuis ce vendredi 29 septembre, jour du début de la vente du carburant à prix coûtant, selon les équipes du journal du 13h de France 2.

Une économie bienvenue pour certains, insuffisante pour d'autres. Mais qu'en est-il en Alsace, où les automobilistes ont le choix de s'approvisionner en Allemagne? En ce début d'automne, la ristourne souhaitée par le gouvernement et appliquée par la majorité des enseignes semble rééquilibrer la balance entre les deux pays.

France-Allemagne, match (presque) nul sur les prix

Pour cela, il faut sortir la calculatrice. Selon les dernières données publiées par la Commission européenne le 25 septembre dernier (donc avant que le carburant soit vendu à prix coûtant en France), le prix de l'essence et du diesel étaient moins chers outre-Rhin. Nous en étions à 1,85 euro pour le sans-plomb 95 contre 1,93 dans les stations hexagonales. Sur le diesel, la différence était plus ténue: 1,97 euro chez nous contre 1,95 chez nos voisins.

L'appel (entendu) d'Emmanuel Macron aux distributeurs permet aux consommateurs de gagner entre deux et six centimes par litre. Une rapide soustraction permet de comprendre que la différence initiale sur le prix à la pompe est presque réduite à néant avec l'Allemagne.

Dans la réalité, la seule solution pour éviter de voir s'envoler votre facture est donc d'opérer au cas par cas. "En Allemagne, les prix changent toutesles trois ou quatre heures, note Elphège Tignel, responsable de communication au Centre européen des consommateurs. Il est difficile d'établir des tendances de fond durables, si ce n'est que le prix a augmenté fortement partout depuis la guerre en Ukraine. Le mieux est de se renseigner sur des sites officiels pour connaître les tarifs de chaque station à l'instant t."

Pour payer moins cher, aller sur les sites

En France, vous pouvez vous rendre sur le site du gouvernement dédié. En Allemagne, c'est la page de l'association spécialisée dans le secteur automobile, l'Adac, qui offre la vision la plus fiable et la plus actualisée sur les prix.

"Ce lundi 2 octobre à midi, les prix se valaient sur l'essence dans la région autour de Strasbourg et de Kehl, à deux centimes près en tout cas. En revanche, le diesel était moins cher de presque dix centimes côté allemand, 1,91 euro contre 1,83. Mais ce ne sera peut-être plus vrai dans les prochains jours", ajoute Elphège Tignel.

Si les prix se valent peu ou prou actuellement, force est de constater que chez nos voisins comme par ici, les prix du carburant ont augmenté de plusieurs dizaines de centimes depuis dix ans. Comparer les prix avant de passer à la pompe est donc la meilleure manière de réaliser quelques économies bienvenues pour votre pouvoir d'achat.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité