Strasbourg-Racing : le public de la Meinau et à l'honneur dans le journal l'Equipe

Au matin du match du Racing Club de Strasbourg à la Meinau contre Guingamp, le public strasbourgeois réputé pour sa ferveur est à l'honneur à travers une double page dans le journal sportif l'Equipe. Morceaux choisis....

Par Caroline Moreau

 

Ce public permet de prendre des points

C'est un fin connaisseur de la Meinau qui l'affirme : Habib Beye, aujourd'hui consultant pour Canal+ et ancien joueur du Racing (de 1998 à 2003), se souvient de cette ambiance "extraordinaire, incroyable à vivre", véritable "moteur" pour les joueurs.

On peut dire que la Meinau est l'une des meilleures ambiances de France aujourd'hui

Et le journal de rappeler que le Racing doit beaucoup à ses supporters. Ceux qui, durant l'été 2011 - alors que que le club vient de déposer le bilan - entreprennent, avec seaux et éponges, de nettoyer les travées de la Meinau. Ceux qui pulvériseront cette même année le record d'affluence de CFA2 lors d'un match face à l'AS Illzach Modenheim.... 10.000 spectateurs.

 


Ce public nous aide à aller au fond de nos tripes, même quand on est KO

Jonas Martin raconte dans l'article avoir choisi de venir jouer à Strasbourg pour "vivre l'expérience du stade". Et il ne semble pas déçu. L'actuel milieu de terrain du RCSA résume ses sensations en quatre mots lorsqu'il se souvient notamment du récent match de Coupe de la Ligue contre Paris (26.000 spectateurs) : "Ah ouais quand même."

Nuna Da Costa (attaquant du RCSA) compare l'ambiance strasbourgeoise avec celle de Marseille. "Là-bas [au Vélodrome] la ferveur pouvait parfois se retourner contre l'OM. Nous, pour l'instant, ça va..." Impression confirmée par le latéral Kenny Lala, habitué à un autre public très fervent - celui de Lens- : "il y a moins de pression négative. On sent que quoi qu'il arrive, le stade sera derrière nous"

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus