Quand l'urgence n'est pas vitale, appelez le médecin de garde

Faire appel à un médecin de garde lorsqu'il ne s'agit pas d'une urgence vitale ? L'habitude se perd et trouver un médecin de garde n'est pas toujours facile. Dans le Bas-Rhin la permanence des soins est assurée partout. On peut contacter un praticien à tout moment. Encore faut-il le savoir.

© Jean-François FREY
Urgences débordées, 15 "sur-sollicité"...pourquoi ne pas revenir aux bonnes habitudes et faire appel au médecin de garde quand l'urgence n'est pas vitale.  Même si ces derniers sont de moins en moins enclins à assurer des gardes, les alternatives aux urgences existent, à peu près partout.

SOS Médecins, disponible 24h/24, 7jours/7


Dans le Bas-Rhin, SOS médecins assure la permanence des soins pour 80% des habitants. Son secteur d'intervention s'étend de Haguenau à Osthouse, en passant par Strasbourg et tout le Kochersberg. L'association est connue. Son numéro de téléphone aussi ( le 3624 ou 03 88 75 75 75) mais il n'empêche que lorsqu'il s'agit de savoir à qui s'adresser après 20h ou un dimanche, les patients peuvent s'y perdre un peu.

Les alternatives au Samu

Dites 33, mais composez le 116-117


Pour trouver un médecin de garde dans le département, plutôt que de faire le 15, il existe des numéros dédiés.:
Depuis le début de l'année, il existe même un numéro unique et simple : le 116-117. Vous ne le connaissez pas ? C'est normal. La communication autour de ce numéro n'a pas encore été faite les autorités administratives, alors qu'il fonctionne déjà.  En cause: le débat actuel sur un numéro unique d'urgence commun à la police, aux pompiers, au samu. L'officialisation du 116-117 en fait les frais, au grand dam des médecins libéraux, pour qui ce serait l'une des solutions pour désengorger le 15 et les urgences.

Selon les estimations, 70% des appels passés au 15 la nuit et le week-end relévent de la médecine générale..
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter