• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le Racing attend le PSG à la Meinau : pourquoi il ne faut pas rater ce match

© RCSA
© RCSA

Ce samedi, à 17h, les joueurs du Racing affrontent les stars du PSG, qui iront encore un peu plus à l'Est mercredi, pour jouer le Bayern de Munich. L'Alsace les habituera au froid. Pour eux, c'est à peu près le seul intérêt de ce match. Pour les fans de foot, il y en a plein. On vous dit lesquelles.

Par Karine Gélébart

Un monde d'écart... deux, trois, dix ! Nul observateur avisé du monde du football ne croit dans la moindre chance du Racing de contester l'hégémonie parisienne sur la Ligue 1 et l'Europe. Nul n'y est d'ailleurs arrivé cette saison, Paris n'a concédé que deux matchs nuls, à Montpellier et Marseille, et régné sur sa poule de Ligue des Champions avec tyrannie.

La Meinau, pourtant, sera une fois encore pleine, "à guichets fermés" depuis l'ouverture de la billetterie. C'est sans doute le match le plus attendu de l'année. Cette fois pas pour voir son club de coeur gagner. Alors pourquoi ? On vous donne quelques pistes de compréhension...

Parce que Neymar



A lui seul, le phénomène brésilien a fait changer le PSG de planète. Footballistique, bien sûr, avec l'ambition affichée, et cette fois peut-être justifiée, de vouloir gagner la Ligue des Champions. Les Parisiens y ont dominé leurs adversaires jusque là d'une manière ahurissante, avec 24 buts inscrits, un seul encaissé, en 5 matchs : un record. Neymar en marqué 4, délivré 6 passes décisives. En championnat, il surnage, avec 9 réalisations et 7 passes décisives. 

Mais son apport est aussi marketing. Il attire les foules, et fait vendre. Beaucoup. Des maillots, des produits dérivés. Les 222 millions investis pour le faire venir cet été (sachant que le Racing a 30 millions d'euros de budget pour l'année, reparlons donc des mondes d'écart...) ne l'ont pas été pour rien au PSG. Le produit Neymar fait recette partout dans le monde. Et en Alsace, à voir ce reportage réalisé par Jérôme Gosset et Guillaume Bertrand.



Parce que Cavani



Ben oui, si Neymar était tout seul, ce serait moins drôle. L'Urugayen Edison Cavani est peut-être plus discret, dans l'ombre longtemps de l'ex-joueur star du PSG Zlatan Ibrahimovic, mais c'est lui le meilleur buteur. Du club. Du championnat. Et bientôt de la Ligue des Champions? Il a inscrit 6 buts sur la scène européenne, 17 en Ligue 1. 


Parce que Mbappé


Bon, d'accord, on arrête. Ce n'est plus drôle. On ne va pas faire toute la liste des stars parisiennes. Mais lui, quand même...c'est un peu le chouchou! Il a 19 ans, il est Français, c'est la valeur montante. Et il va peut-être nous faire rêver en Bleu cet été en Russie, pour le Mondial. Alors l'avoir vu à la Meinau avant, c'est pas mal quand même...

Pour le reste, on vous donne la composition du groupe parisien emmené par Unai Emery en Alsace, ce sera plus simple. Ca vous donnera une idée de l'ampleur du problème des Alsaciens. Des 22 problèmes en fait. 22 joueurs parisiens, 22 problèmes pour les Alsaciens.

Et puis voilà les nôtres. Voilà.
 

 

Parce qu'il va y avoir des buts


Ou alors ce serait vraiment pas de chance. Paris en a inscrit 6 contre Bordeaux et Toulouse, 5 à Angers et Metz. 47 au total donc en championnat jusque là. C'est évidemment la meilleure attaque de Ligue 1. Le Racing a l'avant-dernière défense. On vous laisse faire un pronostic.

Et ça, c'est cadeau : l'une des nombreuses vidéos des meilleurs buts parisiens de cette saison... pour vous habituer à vous réjouir pour une fois, de voir des beaux buts marqués par les adversaires de votre club de coeur.
 

 

Parce qu'on va voir un épouvantail jouer au ping-pong


Dit comme ça, ça surprend. Dans la bouche de Thierry Laurey encore plus. Mais le coach strasbourgeois s'est montré particulièrement inspiré lors de la conférence de presse d'avant-match. Une lucidité teintée d'humour pour affirmer qu'il ne fallait pas se faire d'illusions dans ce "match dont on parle beaucoup trop!", a-t-il dit en préambule. Il faudra juste essayer d'embêter le plus possible ce PSG, "épouvantail du championnat" donc, "qui joue au poing pong dès qu'il a la balle".

"La balle, ils la prennent au début, ils te la rendent à la fin et tu ne l'as pas beaucoup vue", car "ils ne viennent pas à la fête forraine, les mecs, ils sont pas là pour le marché de Noël". Extraits des bons mots de l'entraîneur du Racing : 
 

 

Se montrer tenaces, pas fatalistes mais réalistes... Le Racing ne gagnera pas, sauf si... Coach Laurey a bien une idée... à la saveur alcoolisée, épicée... qui coule à flots au marché de Noël... vous voyez?
 

 

Parce qu'à Strasbourg, on a du coeur...


Une Meinau plein à craquer, à guichets fermés pour la 3e fois de la saison... un kop de gala, des chants de supporters sans doute particulièrement peaufinés... Voilà un argument qui se suffit à lui-même pour vous convaincre de ne pas rater ce match. Le public strasbourgeois a gagné depuis longtemps ses lettres de noblesse, face à des petits clubs qui s'appelaient alors Le Poirée-sur-Vie ou Chambly, lorsque le club jouait en CFA2, CFA et National (records d'affluences français et européens à ces échelons). Alors face à Paris, la Meinau aura bien le droit de faire les gros bras.

Et pour se souvenir comment Strasbourg sait accueillir les grands du monde du foot français, petite vidéo de la venue de Marseille en octobre dernier:
 

 


... et de l'esprit


Eh oui, nous, on a un prix Renaudot, et samedi, il sera sur la pelouse. Olivier Guez, qui a obtenu le prestigieux prix littéraire pour son ouvrage "la Disparition de Josef Mengele", donnera le coup d'envoi fictif de la rencontre ce samedi. Un "rêve de gamin", dit-il, alors pour l'occasion, l'écrivain a livré un texte, une ode, à son club de coeur. La classe, non?
 


Alors bien sûr, le prix Renaudot ne fera pas gagner le Racing ce samedi. Mais si pour une fois, l'essentiel était ailleurs ? Ce match-là est juste fait pour rêver, toucher des yeux les étoiles parisiennes, qui brilleront à nouveau dans le froid alsacien le 13 décembre prochain, pour le 8e de finale de la Coupe de la Ligue. Une bonne nouvelle pour ceux qui aiment plus le beau football que le Racing... au moins le temps d'une rencontre.

 

Une écharpe spéciale sera en vente pour ce match contre le PSG / © RCSA
Une écharpe spéciale sera en vente pour ce match contre le PSG / © RCSA

 

Sur le même sujet

Interview de Grégoire scout d'Europe. Bréménil

Les + Lus