Sécheresse 2022 : l'état de catastrophe naturelle reconnnu dans six communes alsaciennes

Les six nouvelles villes concernées par la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle sont Erstein, Haguenau, Hochfelden, Wissembourg, Wolfskirchen dans le Bas-Rhin, et Mittelwihr dans le Haut-Rhin.

Craquements, fissures, mouvements de terrains... Certaines maisons alsaciennes ont été affectées par la sécheresse qui a sévi en 2022. Face à cette situation, l'Etat a reconnu l'état de catastrophe naturelle pour six nouvelles communes concernées en Alsace. Il s'agit d'Erstein, Haguenau, Hochfelden, Wissembourg, Wolfskirchen dans le Bas-Rhin, et de Mittelwihr dans le Haut-Rhin.

Cette reconnaissance vise à mieux protéger les propriétaires, victimes notamment du phénomène de retrait-gonflement des sols argileux (RGA). Les sols argileux sont très sensibles à l'eau, ils se gonflent quand il pleut et se rétractent sous l'effet de la sécheresse. L'alternance des deux entraîne des mouvements de sols qui fragilisent les maisons. 

Protéger les assurés

La décision a été prise dans l'arrêté du 23 juillet 2023, publié au journal officiel le 26 septembre. Cette reconnaissance "peut ouvrir droit à la garantie des assurés contre les effets des catastrophes naturelles", précise l'arrêté. "L'intensité anormale du phénomène est analysée au regard des données géotechniques et météorologiques", peut-on également lire. 

>> Sécheresse : les propriétaires de maisons fissurées, symboles malgré eux d'un système d'assurance submergé par le changement climatique 

Ce n'est pas la première fois que des communes alsaciennes bénéficient de ce statut pour des périodes de sécheresse. Début mai, l'état de catastrophe naturelle avait été reconnu pour 25 communes bas-rhinoises. 

L'actualité "Environnement" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité