• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

La télévision suisse ferme ses frontières

Les chaînes de la télévision suisse ne seront plus diffusés sur la TNT à partir du 3 juin / © Jean-François Frey, Maxppp
Les chaînes de la télévision suisse ne seront plus diffusés sur la TNT à partir du 3 juin / © Jean-François Frey, Maxppp

A partir du 3 juin, seuls les citoyens suisses ou les Français résidant en Suisse pourront avoir accès aux programmes de la Société suisse de radiodiffusion et télévision (SSR). Pour les téléspectateurs alsaciens proches de la frontière cela veut dire 5 chaines gratuites en moins sur leurs écrans.

Par vincent.lemiesle

Les autorités suisses ont décidé d'arrêter la diffusion des programmes télévisés par la TNT, mesure permettant à la SSR d'économiser 10 millions de francs par an. Or ce mode de diffusion permet un débordement naturel des ondes, ce qui profite aux téléspectateurs proches de la frontière, notamment alsaciens. Mais plus pour très longtemps puisque la date fatidique tombe d'ici quelques jours.

C’est une petite catastrophe
- Sabrina Barth à Morschwiller-le-Bas-

 
De Colmar à Mulhouse et jusqu'au sud-Alsace, fini donc les programmes gratuits de la SSR à partir du 3 juin. "On avait accès gratuitement à tous les évènements sportifs, alors que là il va falloir aller dans un bouquet de chaines privées et payer un supplément pour les avoir dans son salon", explique Sabrina Barth, une habitante de Morschwiller-le-Bas, à côté de Mulhouse. "Vous aviez vraiment tout. Coupe du monde, de l’UEFA, les JO, le patinage artistique, le hockey-sur-glace. Tous les matches sont transmis, même ceux du Québec ce qui n’est pas accessible en France. Ça m’agace parce qu’il va falloir que je paye des chaines supplémentaires pour pouvoir voir des sports qui étaient accessibles à tous".
 

Nous devons arrêter le 3 juin toute diffusion de ces chaines sur nos réseaux.
- Benoît Schnell, directeur général de Vialis -


Vialis et SFR, les cablo-opérateurs français qui diffusent les chaînes suisses, ont été informés en début d'année de l'arrêt de la TNT. Le directeur général de Vialis, Benoît Schnell, a bien essayé de trouver une solution juridique au problème mais en vain: "Les droits qu’ils ont achetés sont spécifiques au territoire suisse, ils n’ont pas le droit de sortir ces chaines pour lesquelles ils ont une limitation au territoire suisse alors que jusqu’ici la TNT n’avait pas de frontière puisque ça dérivait sur les pays limitrophes que ce soit l’Allemagne, la France ou l’Italie".
 
 La chaîne de télévision de la SSR, RTS Deux ne sera plus diffusée en France. / © Jean-François Frey, Maxppp
La chaîne de télévision de la SSR, RTS Deux ne sera plus diffusée en France. / © Jean-François Frey, Maxppp

En fait, par souci d'économie là aussi, la SSR qui est un média de service public financé à 75% par la redevance des ménages suisses, n'acquiert les droits de diffusion que pour le marché suisse. Ce qui exclut l'accès des programmes suisses aux étrangers. "Sur la TNT les suisses vont disparaitre et on pourra uniquement les réceptionner par satellite avec une carte d’accès que seuls les suisses pourront se procurer en la commandant en Suisse ou les Français résidant en Suisse mais pas les Français résidant en France", explique Gwénégan Marolle, technicien chez France Antenne. 
 
Fin des programmes
Interruption définitive des programmes

Les productions originales de la SSR, dont elle détient les droits, resteront visibles par les étrangers sur internet, via le site de rattrapage. Une bien maigre consolation pour les quelques dizaines de milliers de téléspectateurs francophones qui devront se passer de leurs émissions helvétiques préférées sans transition, du jour au lendemain.

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus