• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Tournages : rien à faire dans les semaines à venir? Devenez figurant sur un film tourné en Alsace

Devenir figurant sur un film en Alsace
Devenir figurant sur un film en Alsace

En Alsace, les appels aux figurants se succèdent, alors faites votre choix! Un professeur d'histoire pour le téléfilm intitulé « Le jour où j’ai brûlé mon cœur », ou une entraîneuse de water-polo pour « La Revanche des Crevette Pailletées », la palette est large.

Par Anne-Laure Marie

"Meutres en Lorraine", "Le jour où j'ai brûlé mon coeur", ou encore "La revanche des crevettes pailletées", autant de fictions en cours de production et dont une partie du tournage se passe en Alsace. Du coup, les appels aux figurants se multiplient.

Pour cette production par exemple, le tournage est prévu en Alsace fin juin, début juillet, les profils recherchés sont bien précisés, pas d'expérience requise et une seule condition : habiter dans la région. Un téléfilm tiré d'une histoire vraie et librement adapté du roman "Condamné à me tuer" et dont les acteurs principaux sont Michaël Youn et Camille Chamoux.
Autre tournage prévu en même temps, celui de "La revanche des crevettes pailletées".
 

Un tournage prévu à Strasbourg et à Mulhouse. "En effet, les tournages sont de plus en plus nombreux à Mulhouse. C'est parce que nous avons une politique volontariste depuis 18 mois avec la mise en place d'un interlocuteur dédié à ça pour bien orienter les équipes de tournage et un fonds de soutien en complément de celui de la région. C'est décisif pour notre activité économique, l'idée c'est que les équipes logent sur place, et aussi en terme d'image", explique Christophe Devillers, de la mission cinéma de Mulhouse Alsace Agglomération.
L'Alsace et le Grand Est ont bien sûr en tête d'attirer un maximum de tournages, intéressants pour le dynamisme de la région. En 2017, le Grand Est avait accueilli 19 courts métrages, 5 longs métrages et 5 fictions TV et avait investi plus de deux millions d'euros dans ces tournages.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus