Troisième forum des peuples racines à Strasbourg : "on retrouve nos âmes sœurs"

Des peuples aux traditions ancestrales sont attendus à Strasbourg pour une semaine de rencontres et de partage lors du forum des peuples racines à partir du 31 mai.

Ils viennent de l'autre bout du monde. Des Guaranis d'Amérique du sud, des Betsimisaraka de Madagascar, des Wanayas de Guyane, des Mayas du Mexique, des Lobas du Népal vont converger dans quelques jours vers Strasbourg pour participer au forum des peuples racines. C'est la troisième édition de cet événement organisé par l'association Ligne Verte Terre de Paix pour échanger avec ces peuples millénaires.

Pendant une semaine, ils vont rencontrer des chefs d'entreprises, visiter des écoles, animer des ateliers, discuter avec le public lors de conférences. Un programme riche destiné à faire connaître leurs visions, leurs pratiques, leurs sagesses ancestrales. Ces peuples sont porteurs de messages d’humanité, de spiritualité, de respect de soi, et de l’environnement.

Des rencontres, mais aussi des retrouvailles. Kenny Matampash revient du Kenya. Ce Masaaï était présent lors du premier forum en 2019 et il partagera quelques-uns des préceptes de vie de son peuple : être dans le moment présent, respirer la sérénité, suivre son intuition... Il animera par exemple la conférence "Les cercles du vivant chez les Masaaï" le mercredi 31 mai au Préo à Oberhausbergen.

L'homme-médecin Tenjing Bista revient également du Népal. Il échangera notamment ses connaissances sur les vertus des plantes médicinales de la région tibétaine du Mustang lors d'un atelier le dimanche 4 juin. 

Parmi les temps forts de la semaine, une marche pour la terre est prévue mardi 30 mai. En présence de tous les peuples, elle ralliera la place Kléber à la place Broglie à partir de 18 heures pour inviter à "ralentir notre rythme". 

"On retrouve nos âmes sœurs" témoigne Philippe Studer, le président de l'association Ligne Verte Terre de Paix. "C'est un retour à l’essentiel, en profondeur. Une reconnexion." Car nos sociétés contemporaines ultra-pressées nous ont souvent déconnectées du réel, du vivant. Le forum a pour ambition de nous remettre en contact avec ces peuples qui privilégient l'humain, la solidarité. Le thème choisi cette année est "Etre humain pour le vivant".

Soutien financier

Tous les peuples invités luttent pour la survie de leurs sociétés. Combat contre la déforestation, pour la préservation de leur culture, pour l'édification d'une école de médecine. Des projets soutenus financièrement via l'association Ligne Verte Terre de Paix, qui reverse les fonds récoltés lors du forum. 

En attendant l'arrivée des premiers représentants des peuples, c'est l'effervercence chez les membres de l'association. Accueillir une cinquantaine de personnes (les intervenants, mais aussi les interprêtes, les référents) demande une organisation gigantesque, qui a commencé il y a un an.

En coulisses, il faut véhiculer, héberger, restaurer tout le monde pendant huit jours. "L'énergie est là, mais on s'inquiète" poursuit Philippe Studer. "On n'a toujours pas les visas pour les Masaaï et les Betsimisaraka" rapporte le président. Les démarches, entamées à l'automne dernier, sont bloquées au niveau des services de l'Etat.

En 2019, nous avions suivi les peuples présents lors du premier forum. Reportages à revoir ci-dessous.

Le forum se déroule du 31 mai au 2 juin au PréO à Oberhausbergen, puis du 3 au 4 juin au Point d’eau à Ostwald, en présentiel et en distanciel. La billetterie est accessible sur le site de l'association.