VIDEO. L'élection de Miss Alsace 2023 se prépare au Royal Palace

durée de la vidéo : 00h06mn21s
Sujet Rund Um en alsacien sous-titré ©France Télévisions

Douze candidates vont tenter de décrocher le titre de Miss Alsace, le 10 septembre prochain, au Royal palace de Kirrwiller, qui accueille l'événement pour la première fois. Sur place, les jeunes femmes se préparent à l'événement depuis plusieurs semaines.

Dimanche 10 septembre, douze jeunes Alsaciennes tenteront leur chance pour décrocher l'écharpe emblématique qui leur donnera accès à l'élection de Miss France 2024. Pour la première fois, c'est le Royal Palace, le music-hall de Kirrwiller, qui accueille la cérémonie. Et depuis plusieurs semaines, les candidates s'y rendent pour des répétitions en groupes, en fonction de leurs disponibilités.

Pour commencer les séances, elles se font bichonner. Christine Comtesse, maître coiffeur, leur propose des coiffures qui mettent en avant leur personnalité. "Les cheveux, c'est comme un vêtement" explique-t-elle. "Notre rôle est de sublimer les cheveux, quel que soit le type de chevelure."

Sur scène, les candidates s'entraînent à marcher avec des talons aiguilles de 12 centimètres de haut, "une norme imposée par Miss France" selon Sylvie Zimmermann, déléguée du comité Miss Alsace. "J'ai demandé aux filles de renoncer à leurs baskets" sourit-elle.  

Elle-même est totalement impliquée dans ces préparatifs. "Un groupe de douze, c'est parfait pour que je puisse m'occuper comme il faut de chacune d'elles" estime-t-elle. "Je souhaitais que les filles aient la meilleure préparation possible, afin de donner à chacune les mêmes chances pour décrocher la couronne." Mais il lui semble essentiel que la future Miss "reste une Alsacienne, qu'elle garde en elle l'Alsace, où qu'elle aille."

De son côté, Céline Rueher, déléguée adjointe du comité Miss Alsace, donne des consignes aux jeunes femmes qui s'essaient à la démarche déhanchée du "catwalk". "C'est plein de petits détails qui vont faire que l'ensemble sera grandiose" martèle-t-elle, en lançant aux candidates : "N'hésitez pas à exagérer à fond, pour que les mille personnes du public voient du mouvement."

Camille Sédira, Miss Alsace 2022, est présente pour encourager les candidates, heureuse de transmettre son enthousiasme. "Je les motive, elles doivent rayonner durant le show" répète-t-elle, en rappelant combien cette année lui a apporté en expériences et en rencontres.

Pour Pierre Meyer, directeur du Royal Palace et président du comité Miss Alsace, le déroulement du concours de beauté dans son établissement est une première. Mais également une évidence. "Kirrwiller est célèbre pour ses shows, c'est le cadre idéal pour l'élection de Miss Alsace" estime-t-il.  

Il promet un gala d'exception, avec "des écrans et un éclairage spécialement adaptés à la soirée." Sans parler "des magnifiques costumes." Une soirée à l'issue le nom de celle qui représentera l'Alsace pour l'année à venir sera enfin connu.