Ardennes : une dizaine d'enfants pris de démangeaisons et de rougeurs à l'école de Château-Porcien

Les parents d'élèves devant l'école de Château-Porcien pour récupérer leurs enfants / © Sébastien Valente - France Télévisions
Les parents d'élèves devant l'école de Château-Porcien pour récupérer leurs enfants / © Sébastien Valente - France Télévisions

En ce jeudi 13 février, la quiétude de la petite école de Château-Porcien a été perturbée en milieu de matinée. Des enfants se sont plaints de plaques rouges sur tout le corps. Des mesures de confinement ont été prises.

Par Eric Normand

"C'est la directrice qui a tout de suite prévenu les médecins," explique Didier Simon, le maire de Château-Porcien joint au téléphone. En milieu de matinée, l'école primaire publique Jean Dion, au 1 rue Sommevue, a connu une agitation jamais vue jusque-là. Cela s'est passée dans une seule classe. D'un coup, 13 enfants se sont plaints de démangeaisons et de plaques rouges sur tout le corps. 11 enfants de CE1 et 2 enfants de CE2. Ce qui n'a pas manqué d'intriguer l'institutrice. "Trois adultes sont également concernés," ajoute les pompiers. 

Très vite, l'école primaire a été confinée. 4 médecins du Smur, le Service mobile d'urgence et de réanimation se sont rendus sur place, ainsi qu'une vingtaine de pompiers et des gendarmes. "Les enfants ont été pris en charge, des analyses ont été effectuées. Heureusement, les plaques ont déjà disparu chez la plupart des jeunes," raconte le maire, Didier Simon. 

 
Un gros dispositif devant l'école de Château-Porcien / © Sébastien Valente - France Télévisions
Un gros dispositif devant l'école de Château-Porcien / © Sébastien Valente - France Télévisions

Une crise d'urticaire ? 

Il pourrait s'agir tout simplement d'une crise d'urticaire. "C'est ce que les médecins ont dit," explique le maire. L’urticaire est une éruption cutanée qui se caractérise par des démangeaisons et l’apparition de plaques rouges en relief, qui ressemblent aux piqûres d’orties. L’urticaire est un symptôme plutôt qu’une maladie.

Mais quelles sont les causes ? C'est toute la question. Les causes peuvent être multiples. "Mais cela ne se transmet pas de personnes à personnes," affirme le maire. C'est donc autre chose : "La pièce, la salle de classe où se trouvaient les enfants est en cours d'analyse. On essaie de comprendre. Des prélèvements ont été effectués." Il s'git d'une réaction allergique collective. "Les enfants et les adultes ne sont pas contagieux" confirme l’ARS. Le plus dur sera de déterminer ce qui a provoqué cette allergie.


A l'école de Chateau-Porcien, tout le monde attend maintenant les ordres de l'ARS, l'agence régionale de santé. C'est elle qui avait ordonné le confinement de l'école. "Mais les cours devraient reprendre dans l'après-midi," selon Didier Simon, "je crois que c'est imminent." Des psychologues seront mis à la disposition de l’école, s'il y a des besoins.

Le confinement a été levé à 14h30. Les parents d'élèves sont venus récupérer leurs enfants. Mais demain, "il y a école" rappelle la direction. L'école sera ouverte comme d'habitude le vendredi 14 février. Certains parents s'interrogent, "je crois que je vais garder mon fils à la maison une journée de plus," nous confie l'un d'eux. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus