Basket : l'Etoile de Charleville subit à domicile

Publié le Mis à jour le
Écrit par IG avec Ahlem Khattab
Dom Morris (à droite) et ses coéquipiers n'ont pas réussi à rattraper le retard consenti dès la première mi-temps.
Dom Morris (à droite) et ses coéquipiers n'ont pas réussi à rattraper le retard consenti dès la première mi-temps. © Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne

Après une mauvaise entame, les Carolos n'ont pas su revenir ce vendredi soir face à Fos-sur-Mer (83-93).

Les Carolos y ont cru jusqu'au bout. A moins de trois minutes de la fin, les Bleu et Blanc sont seulement à deux points derrière leur adversaire, mais ne parviennent pas à prendre le dessus.

C'est une défaite de plus pour les Ardennais. La troisième depuis le début du championnat. Pour le coach Alexandre Casimiri, la déception est grande : "Il y avait une belle équipe en face, mais encaisser à la maison 56 points (à la pause) alors que le discours était défense, défense, défense. Je n'arrive pas à être satisfait de ça".

Menés dès le début

Comme les deux matchs précédents, le démarrage est compliqué. Les ratés sont nombreux. Fos-sur-mer prend de l'avance, mais l'Etoile finit par se ressaisir. Alex Moisy et Dom Morris mènent la remontée. Le public espère, les joueurs aussi. Sans succès. Les Carolos s'inclinent 83 à 93.

"C'est fatigant physiquement. C'est dur de passer le match à essayer de se rattraper, déplore Dom Morris, le capitaine de l'Etoile. Mais je pense qu'on va s'en sortir. Il faut résoudre le problème de la première mi-temps. Une fois qu'on aura trouvé l'agressivité qu'il faut, on sera bien comme équipe".

L'an dernier, les Ardennais avaient aussi peiné en début de championnat avant d'atteindre finalement les play-offs.

Voir notre reportage :

durée de la vidéo: 01 min 20
L'Etoile subit à domicile contre Fos-sur-Mer ©France 3 Champagne-Ardenne

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.