• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Festival des marionnettes à Charleville-Mézières : on a remonté la piste des mystérieux sapins blancs

Mettez vos pas sur ces drôles de sapins blancs en partant de la place Ducale de Charleville-Mézières, et la surprise est au bout de la route / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Mettez vos pas sur ces drôles de sapins blancs en partant de la place Ducale de Charleville-Mézières, et la surprise est au bout de la route / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

Mystère dans les rues du centre-ville de Charleville-Mézières pendant le Festival mondial des théâtres de marionnettes : des sapins blancs semblent indiquer une direction, la piste est bien nette. Mais, où mènent-ils ?
 

Par Daniel Samulczyk

On savait que, dans l’histoire, le Petit Poucet semait des cailloux blancs dans la forêt pour retrouver son chemin. A Charleville-Mézières dans les Ardennes, ce sont d’étranges petits sapins blancs qui ont été peints sur les trottoirs du centre-ville. Le jeu de piste commence place Ducale, le centre frénétique du moment, où se croisent des milliers de visiteurs venus applaudir les spectacles de marionnettes ce vendredi 20 septembre. On les remarque de suite en baissant les yeux, c’est leurs pointes blanches qui montrent le chemin. Mais lequel ?
ça sent le sapin, quand on remonte la rue Charles Boutet, ou c'est une impression alors ? / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
ça sent le sapin, quand on remonte la rue Charles Boutet, ou c'est une impression alors ? / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

Suivez la cime du sapin

Pourtant, les flèches, les panneaux et les indications ne manquent pas dans la cité. Rien que pour matérialiser la trentaine de salles de spectacles IN, il y en a eu 200 d'installées. On voit d'ailleurs souvent des festivaliers, la tête dans un plan dépliable, tournoyant sur eux-mêmes dans le sens horaire, en train d’essayer de se repérer entre deux carrefours.
Plus de 200 flèches et des dizaines de panneaux renseignent les visiteurs en balade entre deux spectacles / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Plus de 200 flèches et des dizaines de panneaux renseignent les visiteurs en balade entre deux spectacles / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

Les sapins blancs, eux, gardent le mystère sur 500 mètres jusqu’à la rue Charles Boutet. Tous les dix pas, il y en a un qui vous invite à suivre son frère, et on se prend vite au jeu pour en connaître la destination. Cet appel de la forêt par dessins interposés trouve une logique quand on se rend compte, au bout de dix minutes, que les sapins nous enmènent vers le parc Pierquin.

Des arbres se tendent au-dessus de la palissade, le poumon vert de Charleville-Mézières, ce jardin verdoyant doit être la solution de l’énigme. Arrivé au bout du chemin de sapins, c’est effectivement l’un des six lieux de spectacles OFF répartis dans la ville qui est indiqué.
Pas de panique, vous êtes arrivé au parc Pierquin pour voir ... "Panique au parc" / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Pas de panique, vous êtes arrivé au parc Pierquin pour voir ... "Panique au parc" / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

L’idée était bonne, on a marché !

C’est la compagnie Bakélite qui jouera  son spectacle : « Panique au parc » du 20 au 29 septembre, et leur bonne communication visuelle sur les trottoirs attirent tous les curieux, (un peu sportifs tout de même), à cet endroit.
 Hervé et son épouse venus spécialement d'Auvergne pour le Festival, préfèrent, eux, se déplacer à vélo sur les différents sites.
Les festivaliers chanceux sont venus avec leur vélo pour voir un maximum de spectacles dans la ville / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Les festivaliers chanceux sont venus avec leur vélo pour voir un maximum de spectacles dans la ville / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
 

Il faut venir à pied si on suit les traces et du centre, c'est relativement loin, alors nous on vient en vélo pour voir les Bretons de Panique au parc. Ces traces nous auraient aidés si on été venus à pied, mais ça fait une trotte.
- Hervé et son épouse, festivaliers au camping de Charleville-Mézières

Le parc enfin trouvé, ce ne sont pas moins de 25 compagnies qui vous attendent, sous les arbres, autour du théâtre d'objet et ses formes approchantes, avec des artistes venus de Bretagne et du grand Ouest. Tous les jours, environ 15 spectacles seront présentés sous dôme, tentes et caravanes dans tout le parc. 

Les spectacles sont pour la plupart des formes courtes destinées au tout public, et des créations écrites spécifiquement pour le jeune public seront jouées en matinée et en milieu d’après-midi.
 "Panique au parc", c'est un collectif de 25 compagnies réunies dans le jardin Pierquin à Charleville-Mézières / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
"Panique au parc", c'est un collectif de 25 compagnies réunies dans le jardin Pierquin à Charleville-Mézières / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Ouverts de 11h à 1h tous les jours (à l’exception du lundi et du vendredi de 15h à 1h).
 Alors, si vous voyez un sapin blanc sur le bas-côté lors de vos déplacements entre deux spectacles, sachez qu’il y a un parc mystérieux qui vous attend au bout du chemin.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus