Marionnettes: “j’ai recyclé mon vieil électroménager destiné à la déchetterie, en accessoires de spectacle”

Jonas Thomas, artiste marionnette, est un génial réparateur de vieux appareils d'électroménager, il redonne vie sur scène à ses objets / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Jonas Thomas, artiste marionnette, est un génial réparateur de vieux appareils d'électroménager, il redonne vie sur scène à ses objets / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

Vous jetez vos vieux appareils domestiques quand ils sont obsolètes, Jonas Thomas, artiste à la compagnie du Grand Hôtel, en a fait un incroyable spectacle au Festival mondial de marionnettes à Charleville-Mézières.
 

Par Daniel Samulczyk

Des chansons des années 1960 résonnent dans tout le quartier de la place d’Arches à Charleville-Mézières. A 11h, ce dimanche 22 septembre, l’ambiance y est plutôt inhabituelle. La musique à tue-tête vient d’un vieux poste de radio tenu sous le bras d’un drôle de petit monsieur en blouse grise. Il se prétend réparateur de vieux appareils électroménager.
Un accueil en musique, devant la boutique de réparations magiques de Jonas, un amoureux d'objets vintages / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Un accueil en musique, devant la boutique de réparations magiques de Jonas, un amoureux d'objets vintages / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

Il attend ses 19 spectateurs du matin, debout devant sa caravane transformée pour le spectacle en véritable boutique de réparation.

Ce petit commerce est bien étrange, avec ces objets d’un autre temps pendus dans la vitrine : un batteur à œufs de la génération Beatles, un vieux moulin à café tout rouillé, un robot-ménager de la première heure, des accessoires de cuisine presqu’inconnus. On se prépare déjà mentalement à faire un saut en arrière, en franchissant le rideau anti-mouches de la porte.
La caravane du spectacle "Radio 2000" de la compagnie du Grand Hôtel, installée place d'Arches à Charleville-Mézières / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
La caravane du spectacle "Radio 2000" de la compagnie du Grand Hôtel, installée place d'Arches à Charleville-Mézières / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
La vitrine d'un autre âge de la boutique de réparation "Radio 2000" / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
La vitrine d'un autre âge de la boutique de réparation "Radio 2000" / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne


19 spectateurs pour 19 minutes dans une caravane

Il vaut mieux réserver sa place pour le voyage dans le temps que propose Jonas. Sa caravane, c’est une belle idée à lui, pour pouvoir être autonome et parcourir la France, comme il le fait depuis 1990, avec sa compagne Karo qui s’occupe de l’accueil. Jonas voulait son propre univers, entouré des objets qu’il aime et qu’il collectionne à ses heures. Faute de finances pour se produire dans de grandes salles, c’est sa roulotte qui sera sa machine à rêves, sa boutique de réparations magiques, comme il l’annonce.
 

Le but recherché, c'était d’avoir un espace clos, une caravane, être chez soi partout. Je peux aller jouer dans un petit village, sur la place d’un marché, ou, en plein centre-ville de Charleville-Mézières pendant les marionnettes, et quand les gens rentrent dans la boutique, ils oublient tout l’extérieur et ils se font porter par cette ambiance nostalgique.
- Jonas Thomas, artiste jongleur, marionnettiste, compagnie du Grand Hôtel

Retour vers le futur pour mon robot-mixeur

Une fois la porte fermée, quand la lumière s’efface doucement dans la mini-salle de spectacle et que les consignes de secours d’urgence sont données au public pour s’échapper si besoin, c’est un vieux poste de télé, tout en arrondi qui prend la parole. C’est déjà une surprise et une prouesse technique cette télévision en noir et blanc qui diffuse des pubs et des images d’archives.

Jonas, le réparateur des lieux, un tournevis à la main, fait découvrir souvent pour la première fois au jeune public ces objets que nos grands-parents ont utilisés.
"Je chine ces objets cassés dans des brocantes et je les bricole pour en faire un spectacle" / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
"Je chine ces objets cassés dans des brocantes et je les bricole pour en faire un spectacle" / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
D’une boîte en carton il sort un robot-mixeur avec pleins d’accessoires inutiles, et on devine de suite, en découvrant la machine, que sa période de garantie est dépassée d’au moins deux vies. L’appareil branché se met à fumer, il trésaille sur la table de l’artiste-réparateur et échappe à tous contrôles. Entre deux étincelles électriques, il provoque finalement, les rires et la stupéfaction des spectateurs. Le but est atteint, l’objet a parlé.

Je veux donner une deuxième vie à des objets désuets, et c’est très important pour le public, car les gens retrouvent des appareils qu’ils ont connus dans leur enfance, qui ont appartenu à leurs parents ou grands-parents. Ils viennent par curiosité au début et c’est la nostalgie qui prend le pas ensuite.
- Jonas, artiste nostalgique des années 60

Jongler avec un sèche-cheveux de 1960 dans chaque main

Avec en fond sonore « Le chanteur de Mexico » tout droit sorti d’un vieux tourne-disque, l’artiste évolue derrière son comptoir au milieu des fers à repasser, de la radio de papa, et des sèche-cheveux « préhistoriques » qu’il utilise pour faire de la jonglerie comme personne. Jonas est également un très grand jongleur de diabolo, quand il ne fait pas dans la réparation magique.
Un autre regard, sur vos objets du quotidien en fin de vie, grâce à Jonas / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
Un autre regard, sur vos objets du quotidien en fin de vie, grâce à Jonas / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

Le spectacle mêle ainsi de beaux moments d’illusion, de jonglerie, d’humour et de bricolage fou. Regardez à deux fois votre vieux batteur à mayonnaise cassé avant de le jeter. Peut-être pourrait-il faire, un jour, une grande carrière dans la boutique magique de Jonas, le réparateur génial.


Infos pratiques :
Le spectacle « Radio 2000 » est installé jusqu’au 29 septembre 2019 place d’Arches, parmi une dizaine d’autres compagnies d’artistes réunis sous : «collectif dans les étoiles », un des six lieux de spectacles OFF, gratuits pour le public. Rien n’empêche, néanmoins, comme le rappellent les artistes, de donner un petit encouragement, si un chapeau vous est tendu, pour que l’aventure continue.
"objets inanimés, avez-vous une âme ?" Peut-être, non ? / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne
"objets inanimés, avez-vous une âme ?" Peut-être, non ? / © Daniel Samulczyk, France3 Champagne-Ardenne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus