À Prix-lès-Mézières, une cinquantaine de personnes intoxiquées au monoxyde de carbone dans une église

Une cinquantaine de personnes ont été victimes de défaillances à la sortie d'un concert en l'église de Prix-lès-Mézières, samedi 2 février. Les pompiers, intervenus au domicile des victimes, estiment que cet incident provient d'une émanation de monoxyde de carbone due au chauffage défaillant.

Une cinquantaine de personnes ont été prises en charge par les pompiers, vers 19 heures samedi 2 février à Prix-lès-Mézières (Ardennes), tout près de Charleville-Mézières. Ces victimes avaient toutes pris part à un concert qui se déroulait un peu plus tôt dans la journée en l'église de Prix. Elles ont dû être tranportées vers l'hôpital Manchester de Charleville-Mézières à Sedan et à Reims.

 

Un chauffage défaillant

Environ 150 personnes s'étaient réunies entre 16 et 18 heures ce samedi dans l'édifice religieux pour assister au concert de l'orchestre de Charleville. À l'issue du concert, plusieurs personnes ont été saisies de vertiges. À leur arrivée sur place, pompiers et policiers ont constaté que ces troubles devaient leur origine à une défaillance du chauffage radiant au gaz de l'église. Celui-ci, en mauvais état, dégageait du monoxyde de carbone, un gaz incolore, inodore, mais toxique.

 


Afin de porter secours aux personnes présentes au concert, les pompiers ont été jusqu'à intervenir au domicile de certaines victimes qui les avaient contactés dans la soirée, à Prix-lès-Mézières, Charleveille-Mézières et Vrigne-aux-Bois. Ces personnes souffraient toutes de malaises suite à une inhalation prolongée du gaz, mais aucune n'a vu son pronostic vital engagé.