SNCF : de nouvelles inquiétudes concernant la ligne Charleville-Givet

© France 3 Champagne-Ardenne / C. Lang
© France 3 Champagne-Ardenne / C. Lang

Le train de 19h13 reliant Givet à Charleville-Mézières pourrait disparaître. Des discussions vont s'amorcer à partir du mois de décembre. Une nouvelle source d'inquiétude dans la pointe des Ardennes, surtout pour ceux qui y travaillent.
 

Par Raphaël Doumergue

Stéphane Lamau est opticien à Givet. A peine le rideau de sa boutique baissé, il saute dans le dernier train qui le ramène à Joigny-sur-Meuse. La suppression du 19h13 en décembre prochain serait pour lui un coup dur.

"Le dernier train qui part de Givet en direction de Charleville pourrait être à 18h30. C'est beaucoup trop tôt pour moi, qui ferme à 19 heures, détaille Stéphane Lamau. Après 8 ans à prendre le train matin et soir pour me rendre et revenir du travail, je vais devoir repasser à la voiture. Moi, je peux me le permettre, mais qu'en est-il des gens qui n'ont pas le choix ?"

Le député apparenté LR Pierre Cordier s'est ému de ce possible changement d'horaires. Il s'en est ouvert via une lettre auprès du directeur de SNCF réseau et du directeur des TER (trains express régionaux) dans le Grand Est.  

"Cela fait des années que la ligne Givet-Charleville sert de variable d'ajustement en Champagne-Ardenne, alors que c'est l'une des lignes les plus fréquentées, explique l'élu. Il y a par ailleurs des investissements importants qui ont été réalisés, de plusieurs dizaines de millions d'euros sur cette ligne, et je crois qu'il faut désormais il y ait un lien entre les investissements réalisés, les efforts des collectivités locales et le service rendu aux habitants".

73 millions d'euros ont en effet été budgétés par l'Etat et de la Région pour la modernisation de l'ensemble de la voie de chemin de fer entre 2015 et 2020.  
 

Une ligne régulièrement ciblée



Ce n'est pas la première fois que cette ligne est ciblée. Dans le rapport Spinetta présenté en février dernier, il était préconisé la fermeture des "petites lignes" comme celle entre Charleville et Givet. En 2016, un aller-retour quotidien avait déjà été provisoirement supprimé pour cause de manque de conducteurs en région parisienne.

De son côté, en huit ans de pratique, Stéphane Lamau dit avoir vu le nombre de trains ne cesser de diminuer et le temps de trajet augmenter. Il craint à l'avenir la disparition pure et simple des trains allant jusqu'à Givet au profit d'autobus, par exemple.

Du côté de la SNCF si on reconnaît des pistes de réflexion concernant cette ligne, on assure qu'aucune décision n'a encore été prise.
 

La ligne Charleville-Givet en chiffre

Longueur de la ligne : 64 km

13 gares desservies

626 014 voyageurs à l'année en 2016 (chiffres du 4 octobre 2017)

113 trains supprimés sur l'année 2016 (1,52% des trains prévus)
77 trains sur les 6 premiers mois de 2017 (chiffres du 4 octobre 2017)

Montant des travaux en cours de réalisation :
57 millions d'euros dans le cadre du plan Etat-Région
16 millions d'euros de la part de la Région Grand-Est  
 

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : le drapeau rouge sur la cathédrale

Les + Lus