Une maquette du musée Rimbaud pour malvoyants

Une réplique du bâtiment qui abrite le musée Rimbaud a été conçue et modélisée en partenariat avec l'institut de formation technique supérieur de Charleville-Mézières.

L'ensemble de ces éléments ont été produits à l'aide d'une imprimante 3D. Cette maquette a nécessité plus de 200 heures d'assemblage. La conception et la modélisation ont été réalisées en partenariat avec l'IFTS (institut de formation technique supérieur de Charleville Mézières). C'est un membre de l'association Valentin Haüy qui a eu l'idée de réaliser cette maquette tactile qui fait 60 cm de haut, 45 de large et 65 cm de long. Cette réplique est à l'échelle 1/25ème. Elle représente le moulin du 17ème siècle qui abrite désormais le musée Rimbaud. Cette maquette tactile a été réalisée pour les personnes non-voyantes ou mal-voyantes.

Igor Depaix a assemblé cette maquette. Il a travaillé en collaboration avec l'institut de formation technique supérieur de Charleville Mézières. Cette maquette contient un peu plus d'une soixantaine de pièces réalisées avec une imprimante 3D. Elle a demandé une attention particulière notamment pour la reproduction des briques et des pierres.

De la conception à la réalisation, la maquette a demandé une dizaine de semaines de travail. Une maquette conçue tout d'abord pour les déficients visuels, mais pas seulement. La maquette tactile du vieux moulin devrait être exposée au musée de l'Ardenne au début de l'année prochaine.

Voir notre reportage

Une réplique du bâtiment qui abrite le musée Rimbaud a été conçue et modélisée en partenariat avec l'institut de formation technique supérieur de Charleville-Mézières.