Le fort ardennais des Ayvelles à vendre pour un euro

Un fort militaire datant de la Troisième République est en vente dans les Ardennes. Le fort des Ayvelles pourrait être cédé pour 1 euro symbolique à une collectivité territoriale. Pour l’instant, on ne se bouscule pas pour donner une nouvelle vie à ce lieu historique.

La décision a été prise en 2022 lors de la discussion du budget. Le Conseil départemental des Ardennes a décidé de mettre en vente le vieux fort des Ayvelles, acheté à l’Etat en 2004. Le Président du Conseil Départemental, Noël Bourgeois, s’en explique : "Le département a un certain nombre de propriétés dont le fort des Ayvelles. Nous gérons notamment les stations touristiques des lacs de Bairon et des Vieilles Forges. On ne peut pas être partout". La question est désormais de savoir qui pourrait être intéressé par l’acquisition de cet ouvrage qui a nécessité trois années de travaux de 1877 à 1880.

Sa construction faisait suite à la terrible guerre de 70. Il n’était alors plus question de ne pas disposer d’une défense permettant de faire face à l’ennemi. Deux guerres ont d’ailleurs suivi.

La forteresse des Ayvelles de quelque 62 500 mètres carrés est cernée par un fossé. Le temps a fait son œuvre sur cet énorme édifice situé à quelques kilomètres de Charleville-Mézières. C’est l’association AFBA Sauvegarde qui en assure l’entretien et la valorisation.

Des travaux à prévoir

Noël Bourgeois, le Président du Conseil Départemental souhaite qu’un projet de développement touristique soit proposé par le potentiel acquéreur. Mais il est clair : "Le développement aura un coût. Il y aura de lourds travaux pour mettre en valeur ce lieu". À ce jour, aucune commune proche du fort ne s’est positionnée pour la reprise."La balle est dans leur camp. Nous ne sommes pas pressés", précise Noël Bourgeois. Il ajoute : "Le maire de la commune de Villers-Semeuse, M. Jérémy Dupuy est en réflexion avec son conseil municipal. Il a demandé des informations".

Nous gérons notamment les stations touristiques des lacs de Bairon et des Vieilles Forges. On ne peut pas être partout.

Noël Bourgeois, Président du Conseil Départemental des Ardennes.

Si une demande de rachat venait de Villers-Semeuse, le fort serait alors cédé pour 1 €, mais au Conseil Départemental on assure ne pas vendre pour le plaisir de vendre.

1 Euro, mais pas pour tout le monde

Si la vente à 1 € est proposée aux collectivités, et c’est la priorité, il n’en va pas de même pour les particuliers ou les sociétés qui  pourraient se manifester.

"Si demain une société se positionne, nous étudierons sa proposition, mais pas à 1€". Le Président du Conseil départemental explique que dans ce cas, il sera fait appel aux domaines. C’est en fonction de leur estimation que le fort des Ayvelles sera alors vendu. Pour l’heure aucune manifestation d’intérêt n’est arrivée jusqu’au bureau de Noël Bourgeois. Le Président du Conseil Départemental des Ardennes est en tout cas déterminé : "Il faut un projet de développement touristique pour ce fort".

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité