Cet article date de plus de 3 ans

Les Ateliers de Janves placés en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris

Vendredi 31 août, Les Ateliers de Janves avaient demandés à être placés en redressement judiciaire. Une nouvelle qui avait assommé les quelque 320 salariés qui y sont employés.
Le tribunal de commerce de Paris l'a confirmé. Les Ateliers de Janves, groupe ardennais qui emploie environ 320 salariés, ont été placés en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Paris, avec une période d'observation de six mois.

Cette décision fait suite à la demande de la société, vendredi dernier. De son côté, le maire de Bogny-sur-Meuse a sollicité le préfet des Ardennes et les élus locaux afin de s'organiser collectivement. Le préfet recevra les élus concernés par le dossier, ceux des sites de Bogny-sur-Meuse et Vouziers ainsi que les parlementaires des Ardennes, ce jeudi.

Les Ateliers de Janves, qui fournissent de nombreux constructeurs automobiles comme Peugeot, Renault ou Volvo. Ce sont toujours les héritiers du fondateur qui sont majoritaires au capitale de l'entreprise créée en 1925.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie emploi justice société