• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Sedan. 130 personnes mobilisées contre la fermeture de services hospitaliers

Ils étaient près de 130 à s'être mobilisés devant l'hôpital sedanais pour protester contre la fermeture envisagée de plusieurs services, notamment ceux touchant la petite enfance. / © Sébastien Valente / France 3 Champagne-Ardenne
Ils étaient près de 130 à s'être mobilisés devant l'hôpital sedanais pour protester contre la fermeture envisagée de plusieurs services, notamment ceux touchant la petite enfance. / © Sébastien Valente / France 3 Champagne-Ardenne

Après une réunion publique d'information tenue le 1er février dernier, le comité de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes a appelé à un mouvement de protestation devant l'hôpital de Sedan ce midi. Le personnel hospitalier craint la fermeture de plusieurs services.

Par Raphaël Doumergue


A l'occasion de la venue de représentants de l'Agence Régionale de Santé (ARS) à Sedan, le comité de défense des hôpitaux de proximité des Ardennes a appelé à un mouvement de protestation devant les locaux sedanais. Personnels, patients et élus, ils étaient près de 130 à se mobiliser à la mi-journée car le comité craint que la mise en place d'un Groupement Hospitalier de Territoire n'entraîne la mutualisation de moyens entre les hôpitaux de Charleville-Mézières et de Sedan et à terme la fermeture de services. Sont particulièrement visés, à Sedan, les services de pédiatrie, de néonatalogie, les urgences de nuit…

"Si on perd l'unité de néonatalogie, la maternité notée 2A sera déclassée, cela va entraîner une perte du nombre d'accouchements d'ici un an ou deux. Ce qui, au final, va mettre en péril la maternité."

Guilda Hachem, pédiatre et chef de service à l'hôpital de Sedan.



Les décisions de l'Agence Régionale de Santé doivent être annoncées le 13 mars.
 

Retrouvez le direct de Sébastien Valente dans le 12/13 de ce lundi 12 février :



Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus