• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Aube : la plus grosse météorite de France découverte à Saint-Aubin

Pierre Antonin, Brian Barret, Alain Gallien et Emmanuel Dransart ont mis au jour la plus grosse météorite jamais découverte en France, ce 3 octobre 2018. / © Société astronomique de France
Pierre Antonin, Brian Barret, Alain Gallien et Emmanuel Dransart ont mis au jour la plus grosse météorite jamais découverte en France, ce 3 octobre 2018. / © Société astronomique de France

Une météorite de 477 kg a été sortie de terre la 3 octobre dans un champ de Saint-Aubin (Aube). Tombée sur Terre il y a plus de 55 000 ans, elle serait la plus grosse masse minérale jamais découverte en France, selon les quatre membres de la Société astronomique de France auteurs de la découverte.

Par V.P.

Le 3 octobre 2018, quatre membres de la Société astronomique de France ont mis au jour une gigantesque météorite dans un champ de Saint-Aubin (Aube), près de Nogent-sur-Seine. La découverte est de taille : le plus gros fragment retrouvé pèse 477 kg (voir photo) et serait issu d'un corps céleste qui pouvait atteindre les 7 tonnes. Il s'agirait donc de la plus grosse météorite jamais retrouvée sur le sol français.

Ce n'est pas le fruit du hasard. La présence de cette météorite dans le sol de Saint-Aubin est connue depuis 1968, date à laquelle plusieurs fragments, dont un de 177 kg, avaient été retrouvés.

Emmanuel Dransart, membre de la commission météorite de la Société astronomique de France (SAF), s'était intéressé au site en 2002 et avait contacté les propriétaires du champ pour étudier la nature de la chute de cette roche.

Mais ce n'est qu'en 2018 qu'il put, avec trois autres membres de la SAF (Alain Gallien, Brian Barret et Pierre Antonin), constater le gigantisme de la météorite de Saint-Aubin. À l'aide, notamment, d'un dispositif expérimental de détection mis au point par Pierre Antonin et d'une prospection par drone, ils ont ainsi découvert sur 10 hectares, entre mars et octobre, 123 points d'impact, dont celui du morceau pesant une demi-tonne.

 

Tombée il y a 55 000 ans

Le minéral - plus précisément une octaédrite, composée principalement d'un alliage de fer et de nickel, cobalt et phosphore - attendait ces passionnés depuis sa chute sur Terre, il y a plus de 55 000 ans.

Le record précédent était détenu par une météorite d'environ 1,1 tonne tombée à Mont-Dieu (Ardennes) en 1994, dont la masse du plus gros fragment atteignait 435 kg.

 

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus