Aube. Le ministre Bruno Le Maire visite une entreprise de Fontaine-les-Grès le 23 novembre

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valentin Pasquier .

Le ministre de l'économie Bruno Le Maire sera dans l'Aube jeudi 23 novembre. Il devrait visiter Norelem, une PME de Fontaine-les-Grès, près de Troyes. Il est invité par le député LREM de la 1ère circonscription du département, Grégory Besson-Moreau.

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire sera dans l'Aube jeudi 23 novembre. Pour promouvoir son plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises (PACTE), il a choisi de visiter Norelem, une PME installée à Fontaine-les-Grès, non loin de Troyes. 



L'occupant de Bercy est invité par Grégory Besson-Moreau, député La république en marche de la 1ère circonscription du département. L'entreprise Norelem, qui produit des pièces metalliques à destination de nombreux secteurs industriels, correspond aux entreprises ciblées par le plan. "C'est une compagnie implantée sur le territoire français, de taille intermédiaire et qui exporte", détaille Grégory Besson-Moreau, à propos de la strusture auboise, récompensée par un prix en 2016.







Une concertation nationale

Bruno Le Maire arrivera vers 16 heures à Fontaine-les-Grès. Après avoir visité le site de production et rencontré les salariés, il s'isolera avec des élus, des entrepreneurs, représentants d'entreprises et de la chambre de commerce de l'Aube pour une table ronde. "Ce n'est pas une simple visite pour serrer des mains, assure Grégory Besson-Moreau. Nous essaierons d'évoquer toutes les problématiques relatives aux PME qui exportent à l'étranger." Car le développement à l'internationale représente une étape particulièrement ardue du développement d'une jeune entreprise française.



Norelem a déjà pris ce tournant, souligne Russell Kelly, le directeur général. Le choix de Bruno Le Maire s'est porté sur une entreprise qu'il souhaite présenter en exemple de réussite à l'internationale. De la table ronde, Russell Kelly attend avant tout "un échange avec le ministre", "simplement savoir où il nous emmène," résume le chef de l'entreprise franco-allemande. Celle-ci emploie 50 personnes à Fontaine-les-Grès, près de 700 à l'internationale.



Concernant le PACTE, Bercy a lancé fin octobre une concertation à l'attention des entrepreneurs, PME et TPE français qui exportent leur production, afin de construire un projet de loi. Celui-ci compte moderniser les plus petites entreprises françaises, les rendre plus concurrentielles, mais aussi améliorer le bien-être au travail. Un premier bilan de la concertation nationale est attendu le 4 décembre.



Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité