Football : Troyes se sépare de son entraîneur Bruno Irles

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Schmitt .

Le club de Ligue 1 de l'Estac annonce la mise à pied de son entraîneur Bruno Irles. Il était arrivé à Troyes (Aube) en janvier 2022.

Dans un communiqué officiel, le club troyen de l'Estac, qui évolue en Ligue 1 a annoncé ce mardi 8 novembre la mise à pied de son entraîneur Bruno Irles, à titre conservatoire. 

L'intérim sera assuré cette semaine et jusqu'à nouvel ordre par Claude Robin (entraîneur adjoint), indique encore le club.

Bruno Irles, 47 ans, était arrivé sur le banc troyen en court de saison dernière, au mois de janvier 2022, prenant la suite de Laurent Battles. Venu de Quevilly (National), où il officiait depuis 2020, sa première expérience au plus haut niveau aura donc été de courte durée. Son contrat devait s'achever en juin 2023.

Un tunnel sans victoire fatal

Le groupe avait terminé la saison dernière à la quinzième place. Cette saison, le club, détenu par le City Football Group, propriétaire également de Manchester City, se trouve en treizième position après la 14e journée. Une série de six matches sans victoire (le dernier succès remontant au 18 septembre contre Clermont), aura donc été fatale au coach originaire de Charente-Maritime.

Sollicité par France 3 Champagne-Ardenne dans les minutes qui ont suivi l'annonce, l'Estac a fait savoir qu'il n'y aurait aucune communication supplémentaire de la direction et du club avant la semaine prochaine. On devrait cependant en apprendre d'avantage lors de la conférence de presse qui sera organisée vendredi avant le déplacement à Brest prévue ce dimanche.

Une saison décidément de tous les dangers pour les entraîneurs de Ligue 1 puisque Bruno Irles est déjà le sixième d'une liste qui ne cesse de s'allonger après les départs de Peter Bosz à Lyon, Jean-Marc Furlan à Auxerre, Michel Der Zakarian à Brest, Oscar Garcia à Reims et Olivier Dall'Oglio à Montpellier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité