François Baroin conseiller extérieur de la banque Barclays

© Aurélien Morissard/ MaxPPP
© Aurélien Morissard/ MaxPPP

Le maire de Troyes, président des maires de France et ancien ministre rejoint Barclays en tant que "conseiller extérieur" a annoncé la banque britannique. François Baroin devrait commencer son travail ce mois-ci. 

Par L.L avec AFP

François Baroin a donc décidé, lui aussi, de rejoindre le privé. Le maire (LR) de Troyes, ancien ministre de l'Economie et président des maires de France commencera son poste au sein de la banque Barclays, ce mois-ci. Il assistera Ghislain de Brondeau et Yann Krychowski, les co-dirigeants de la branche
banques de Barclays pour la France, la Belgique et le Luxembourg", a précisé l'établissement dans un communiqué reçu par l'AFP en anglais.

"Je suis ravi que François aide notre équipe, il apporte une expérience et un savoir inestimables à notre activité en France mais aussi à l'international", s'est félicité Reid Marsh, chef de cette branche pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Asie-Pacifique, cité dans le communiqué.

A 52 ans, François Baroin devient ainsi "conseiller extérieur". L'ancien parlementaire a été plusieurs fois ministre de gouvernement de droite (Intérieur, Budget et Economie). Il a également été secrétaire général de l'UMP. 

Fin novembre 2017, il a démission de son mandat de sénateur de l'Aube tout en affirmant qu'il "allait continuer à faire de la politique" à Troyes et à l'AMF (Association des Maires de France) afin de  "mettre la voix des communes de France au service d'un idéal républicain, qui servira tous les Français".

La reconversion des politiques dans le privé 


  • L'ancienne députée, ministre de l'Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet à New York Capgemini, première entreprise de services du numérique en France.
  • L'ancien Premier ministre François Fillon : associé de la société de gestion d'actifs et d'investissement Tikehau Capital.
  • L'ex-ministre socialiste Najat Vallaud-Belkacem : à l'institut de sondages Ipsos depuis février
  • Fleur Pellerin, ancienne ministre de la Culture de François Hollande, a fondé en 2016 un fonds d'investissement, Korelya Capital.

Sur le même sujet

Histoires 14-18 : Georges Boysen, le "brésilien"

Les + Lus