• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Le hockey subaquatique, du sport collectif en apnée à Troyes

Pour aller chercher le palet, il faut d'abord savoir retenir sa respiration / © Philippe Cocquempot / France 3 Champagne-Ardenne
Pour aller chercher le palet, il faut d'abord savoir retenir sa respiration / © Philippe Cocquempot / France 3 Champagne-Ardenne

Inventée par les Anglais dans les années 50, cette discipline peu connue du public compte une dizaine de clubs en Champagne-Ardenne ! A Troyes, le club Évasion sous-marine 10 cherche des nouveaux adhérents.

Par J.J.A.

Quand on ne la connaît pas, la discipline peut surprendre. Sport collectif sous-marin, pratiqué en apnée, le hockey subaquatique impressionne.
Pendant les matchs, deux équipes de 6 joueurs s'affrontent autour d'un objectif : s'emparer du palet, au fond de la piscine, et le pousser ou le shooter dans le camp adverse. L'action se déroule donc à plus d'un mètre 80 de profondeur. Les joueurs se relaient pour faire circuler le palet.
 
Pour les aider, les joueurs sont équipés de palmes, d'un masque et d'un tuba, d'un bonnet réglementaire pour se protéger les oreilles et entendre l'arbitre sous l'eau, d'un gant, et surtout d'une crosse ! Mais attention, tous les mouvements ne sont pas autorités. Le palet ne peut toucher qu'une partie de la crosse.
 
Même si vu d'en haut les parties ressemblent surtout à un grand fouillis, le hockey subaquatique est un jeu de tactique et d'observation. Les pratiquants, souvent issus du monde de la plongée et de l'apnée, doivent apprendre à gérer et coordonner leur souffle et l'effort physique.
Pour avoir l'occasion de participer à des compétitions, le club Évasion sous-marine cherche à attirer de nouveaux hockeyeurs.
 

Voir notre reportage

 

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus