L'Estac limoge son entraîneur Claude Robin

Publié le Mis à jour le

Dans un communiqué de presse, l'Estac vient d'annoncer que Claude Robin, qui avait remplacé Jean-Marc Furlan, n'est plus l'entraîneur du club.

Au lendemain de la sévère défaite de l'Estac 4/0 à Guingamp, le club a annoncé que Claude Robin était démis de ses fonctions:


"La direction du club annonce qu’elle décharge, à compter de ce jour Claude Robin de la responsabilité de l’équipe première. Dans un contexte sportif très difficile, cette décision vise avant tout à préserver les intérêts de chacun."


Une solution interne pour remplacer Robin en attendant...

Le club précise que "dans cette configuration, la direction de l’équipe première sera de nouveau assurée, jusqu’à nouvel ordre, de façon collégiale par Mohamed Bradja, Michel Padovani et Olivier Tingry." Un trio qui a déjà officié lors du derby à Reims (1/1, le 5 décembre 2015).
Contacté par le journal L'Est éclair, Masoni explique être en désaccord avec son entraîneur: «Je n’avais pas le choix, je ne cautionnais plus les choix tactiques de Claude Robin lors des derniers matches».

Il réflichairait au nom du futur entraîneur.

Robin avant son éviction: "On ne va pas abdiquer!"

Pourtant, après la défaite 4/0 à Guingamp, Robin a déclaré: "On paye pour apprendre. Enfin, j'espère qu'on apprend, au moins. J'en ai un peu marre qu'on soit la machine à points pour les autres équipes. Il suffit de nous jouer pour prendre des points, ça, ça m'énerve. Il nous reste quelques mois dans cette Ligue 1, on va partir les armes à la main. On ne va pas abdiquer."
durée de la vidéo: 00 min 53
Réaction de Claude Robin (ESTAC)


L'entraîneur de "l'unique victoire en Ligue 1"

Claude Robin avait remplacé Jean-Marc Furlan en raison des mauvais résultats du club (l'Estac est toujours dernière de Ligue 1). L'ancien directeur du centre de formation a dirigé l'équipe professionnelle à 7 reprises en championnat (4 défaites, 2 nuls, 1 victoire et une qualification en 1/8e de finale de coupe de France). Le 23 janvier 2015, Troyes avait remporté sa première victoire de la saison à Lille (1/3) sous la direction de Claude Robin. Ces derniers temps, il avait montré son agacement après la vente de plusieurs joueurs majeurs pendant le mercato.