VIDEO. L'une des plus grosses salles d'escalade de France, construite pour les JO, émerveille les grimpeurs : "c'est vraiment une chance énorme"

durée de la vidéo : 00h02mn02s
Construite à l'occasion des JO 2024, l'une des plus grosses salles d'escalade indoor de France est à Troyes, pour le plus grand plaisir des grimpeurs. ©Loukas Brillaud / France Télévisions

Inaugurée en juin 2023, le complexe international multisport - escalade (CIME) de Troyes connaît déjà un important succès auprès des sportifs. Il accueillera cet été plusieurs délégations olympiques à l'occasion des JO 2024.

À l’intérieur, les sportifs sont tous conquis. Il faut dire qu'avec 6 400 mètres carrés dédiés aux activités sportives et parasportives, il y a de quoi faire. Ce lieu, c'est le complexe international multisport - escalade (CIME) de Troyes. Construit par le Département de l'Aube (et conçu par le groupe CinqCinq) entre 2020 et 2023 à l'occasion des Jeux Olympiques 2024, il est à l'heure actuelle l'une des plus grosses salles d'escalade indoor de France, et une des plus grosses d'Europe. Accessible à tous, il accueillera pendant les Jeux plusieurs délégations olympiques, à l'image de la délégation japonaise d'escalade.

Ce qui rend ce complexe extraordinaire ? "Vous avez un fronton international olympique, qui va permettre de permettre les trois disciplines olympiques de l'escalade : la vitesse, la difficulté et le bloc. L'idée c'est aussi d'accueillir du public. 2 500 personnes, c'est la jauge pour une compétition internationale d'escalade. Ce qu'il y a d'unique dans cette salle, c'est aussi un terrain rétroéclairé, qui va permettre d'afficher différents types de sports, notamment des sports peu pratiqués, comme la Boccia", développe Gilles Lérondel, président du club d'escalade Devers Troyes.

Les trois disciplines dans la même salle

Pour les amateurs de grimpe, avoir toutes ces infrastructures à disposition est une aubaine. "Là, on a tout à côté, alors que quand j'étais en région parisienne, je devais me déplacer dans une salle de bloc parce que je n'avais pas de bloc chez moi. Ici, on peut pratiquer les trois disciplines dans la même salle, c'est vraiment une chance énorme. Je pense qu'il n'y a même pas cinq salles en France où c'est le cas. Depuis l'ouverture, je viens tous les soirs", se réjouit Romain Dubois, venu étudier à Troyes "exprès pour cette salle".

Des propos corroborés par Robin Ferret, lui aussi habitué du complexe depuis son inauguration : "c'est quelque chose de fou, il n'y en a pas beaucoup comme ça en France. En plus, on a la chance d'avoir de très belles prises, ce qui la grimpe très agréable".

La réponse à un besoin

Si l'immense complexe a été construit en grande partie pour les Jeux Olympiques, Gilles Lérondel tient tout de même à souligner le besoin auquel il répond : "cela fait maintenant des années qu'il y a un réel engouement autour de l'escalade et les infrastructures ne peuvent pas forcément suivre. Cette salle vient répondre à un besoin important. Le nombre de licenciés augmente constamment". Qu'importe leurs disciplines, anciens et nouveaux pratiquants pourront désormais trouver leur bonheur à Troyes.

Nouvelle référence de l'escalade en France, et peut-être bientôt en Europe, le CIME, dont la construction a coûté 25 millions d'euros, a aussi pour objectif de rendre le territoire de l'Aube plus attractif. En plus des délégations olympiques cet été, il accueillera tout au long de l'année de nombreuses compétitions sportives et parasportives, à commencer par ces 25 et 26 mai 2024, où s'y tiendront les championnats de France d'escalade en catégories U12 et U14 (moins de 12 et 14 ans).