Bas-Rhin : 50 accidents et 4 morts depuis le 1er juillet, la vitesse et le téléphone souvent en cause

La préfecture du Bas-Rhin déplore un nombre en nette augmentation d'accidents durant la première quinzaine du mois de juillet. Quatre personnes ont déjà été tuées, et 50 autres blessées. La vigilance est de mise.
Parmi les quatre morts survenues durant les quinze premiers jours de juillet 2020, celle de la conductrice dont la voiture a été percutée par un train à hauteur de Schweighouse-sur-Moder (Bas-Rhin).
Parmi les quatre morts survenues durant les quinze premiers jours de juillet 2020, celle de la conductrice dont la voiture a été percutée par un train à hauteur de Schweighouse-sur-Moder (Bas-Rhin). © Franck Kobi, MaxPPP
La préfecture tire la sonnette d'alarme. Dans le Bas-Rhin, 36 accidents ont eu lieu entre les 1er et 15 juillet 2020 : quatre personnes ont été tuées, et 50 blessées. Des accidents dus, le plus souvent, à l'usage du téléphone au volant ou à une vitesse trop élevée. Ainsi, lors d'un contrôle routier réalisé durant la deuxième semaine de juillet, pas moins de treize excès de vitesse supérieurs à 40 km/h ont été relevés. 

Après la nette baisse des accidents lors du confinement, le nombre d'accidents a très fortement réaugmenté. Si l'on déduit la période du confinement, le nombre d'accidents mortels a augmenté de 38% depuis le début de l'année. On constate "un retour à des comportements de conduite dangereux". La préfecture le déplore. Elle appelle à redoubler de vigilance et à respecter les règles, afin que le départ pour les vacances se passe au mieux. 
 

Plusieurs accidents dramatiques début juillet

Deux accidents survenus à Haguenau (Bas-Rhin) les 6 et 7 juillet ont été particulièrement violents. Ils ont respectivement tué une jeune conductrice de 21 ans, et un parent et son enfant.

L'accident mortel survenu à Schweighouse-sur-Moder le 12 juillet a également été comptabilisé. Une jeune femme de 27 ans avait été tuée dans la collision de sa voiture avec un TER. La préfecture précise toutefois que les causes n'étant pas encore connues, elle n'impute pas cet accident à un non-respect de la législation routière. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité faits divers