Bas-Rhin : la gendarmerie imprime des conseils anti-cambriolage sur des sacs à pain

Sur le sachet estampillé Gendarmerie du Bas-Rhin, il est conseillé de ne pas signaler son départ en vacances sur les réseaux sociaux et de bien fermer portes et volets. / © Document remis, Gendarmerie du Bas-Rhin
Sur le sachet estampillé Gendarmerie du Bas-Rhin, il est conseillé de ne pas signaler son départ en vacances sur les réseaux sociaux et de bien fermer portes et volets. / © Document remis, Gendarmerie du Bas-Rhin

Des conseils imprimés sur des sacs à pain pour lutter contre les cambriolages, c'est l'idée empruntée par la gendarmerie du Bas-Rhin à la celle des Vosges. La distribution des sacs aux boulangeries partenaires a commencé le 7 février. 

Par Vincent Ballester

C'est ce qu'on appelle une opération de communication menée... à la baguette. La gendarmerie du Bas-Rhin a misé sur des sacs à pains qui dispensent des conseils pratiques pour éviter les cambriolages (voir publication Facebook ci-dessous). Exactement 67.000 sacs à pain, un nombre qui est un clin d'oeil au code postal du département, ont été commandés par les gendarmes. Ils ont commencé à être remis aux boulangeries participantes le vendredi 7 février 2020, et l'auront tous été d'ici la fin du mois de février. 

Jean-Luc Hermal, responsable de la communication des gendarmes du Bas-Rhin, nous a expliqué cette démarche emprunté à la gendarmerie des Vosges (en Lorraine), une habituée des coups de communication et de l'usage des réseaux sociaux. "C'est une réponse aux cambriolages qui ont lieu partout, explique le capitaine. Les personnes âgées, régulièrement cambriolées, ne sont pas forcément sur les réseaux sociaux du fait de leur âge. Mais elles ont accès à ce visuel de communication du quotidien. Tout le monde achète du pain." 
 

L'impression des sacs à pain a coûté la modique somme de 2.000 euros. Ces sacs sont remis aux boulangeries volontaires ("On ne va pas les obliger", précise le capitaine Jean-Luc Hermal), et ça ne leur coûte rien. La première qui a vendu ses pains avec ces sacs customisés est la boulangerie Aux délices de Mundo, à Mundolsheim (Bas-Rhin).
 

Les conseils dispensés visent à éviter les cambriolages. Mais aussi, le cas échéant, éviter les gestes susceptibles de dégrader les preuves et d'empêcher les gendarmes d'attraper le ou la coupable du cambriolage. Il y en a cinq (voir aussi photographie détaillée plus bas) :
  • fermer les portes, les fenêtres, et les volets en cas d'absence
  • laisser des objets visibles dehors (jouets d'enfants, accessoires de jardinage...)
  • ne jamais prévenir de ses vacances sur les réseaux sociaux
  • au contraire, informer les gendarmes de ses vacances
  • en cas de cambriolage, ne toucher à RIEN
  • en cas de doute ou de présence de quelqu'un de suspect, appeler les gendarmes
 
Les cinq conseils imprimés sur le sac à pain par les gendarmes, en grand format. / © Document remis, Gendarmerie du Bas-Rhin
Les cinq conseils imprimés sur le sac à pain par les gendarmes, en grand format. / © Document remis, Gendarmerie du Bas-Rhin

La gendarmerie du Bas-Rhin vient également d'ouvrir son compte Twitter. Elle y dispense conseils et anecdotes. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus