Bas-Rhin : le maire d'Illkirch-Graffenstaden assigné en justice après avoir annulé un mariage

Le 8 octobre 2022, le maire d'Illkirch-Graffenstaden avait refusé de célébrer un mariage estimant que le cortège menaçait l'ordre public. L'élu est assigné en justice par le couple.

Des voitures circulant à vive allure, un invité - le frère de la future mariée - muni d'un pistolet : ce samedi 8 octobre, les riverains de la ville d'Illkirch-Graffenstaden vivaient un après-midi agité. Le cortège de ce mariage menaçait l'ordre public, avait alors estimé le maire (LR) Thibaud Philipps, annulant la cérémonie en mairie. 

Le détenteur de l'arme, qui avait tiré à blanc à plusieurs reprises, avait été condamné en comparution immédiate pour port sans motif légitime d'une arme.

L'histoire aurait pu s'arrêter là, mais c'est désormais au tour du premier élu de la ville d'être poursuivi par les futurs mariés pour avoir refusé de les unir. Lui sont réclamés par les plaignants 10.000 euros de dommages et intérêts et 2.500 euros de frais de justice. 

Au tribunal judicaire le 14 février

Le maire a d'ores et déjà tenu à communiquer sa détermination "à organiser sa défense" et à soutenir à l'audience "qu'il ne cèdera pas face aux menaces et aux intimidations, car il ne faut pas s'y tromper, assène-t-il, au-delà de sa personne, c'est bien la République qui est attaquée et assignée."

L'audience se tiendra le 14 février 2023 au tribunal judicaire de Strasbourg.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité