Le mouvement continue. Entamé au printemps dernier, il a pris la forme d'une grève générale ce vendredi 9 septembre. La quasi totalité des enseignants accompagnés de parents d'élèves s'étaient donnés rendez-vous devant les grilles du collège de Rosheim dès 8 heures pour dénoncer les classes surchargées.

C'est ce qu'ils redoutaient et ce qu'a confirmé la rentrée. Des classes à 31 élèves en 6e dans ce collège de Rosheim dans le Bas-Rhin. Alors les enseignants, 39 sur 41 ont répondu présent, ont organisé une grève générale ce vendredi 9 septembre. Avec manifestation, slogans et pancartes dès potron-minet.

"En fait, on se situe sur un seuil, ça se joue à un ou deux élèves. Mais le fait est que des classes à 31, on a deux 5e et une 3e concernées, c'est compliqué. A partir de 26, 27 élèves chaque enfant supplémentaire compte double, alors pour enseigner c'est compliqué", nous confie Chantal Masseran, enseignante d'allemand dans l'établissement.

Le collège s'était battu l'an dernier, et avait obtenu l'ouverture d'une classe en 5e. Les effectifs sont donc de 27 élèves en moyenne par classe pour ce niveau et c'est un soulagement pour tout le monde. "Même les élèves eux mêmes nous disent qu'ils sont heureux de cette ouverture de classe".

Alors les enseignants ont décidé de ne rien lâcher non plus pour le niveau 5e. "On voit bien que c'est compliqué et pas que chez nous, de nombreux établissements font des actions, à Hochfelden, Eschau ou Illkirch par exemple. On sait qu'on n'est pas les seuls. Mais on se bat pour l'an prochain et on a promis que si on n'était pas entendu on ferait grève le jour de rentrée!" s'exclame Chantal Masseran.

Une délégation a en effet été reçue ce jeudi 8 septembre en fin de journée à l'inspection académique. "C'était un échange très sincère et franc, on nous a écoutés et je l'espère entendus. En fait, on redoute la généralisation si on ne fait rien", explique enfin Chantal Masseran.

En attendant d'obtenir, peut-être, satisfaction à la rentrée prochaine, il va falloir composer avec des classes à 31 élèves.