Covid-19 : les hôteliers et restaurateurs alsaciens redoutent de nouvelles mesures de restriction à l'heure où les annulations pleuvent

Publié le Mis à jour le
Écrit par Judith Jung
Les professionnels du secteur de l'hôtellerie-restauration craignent les nouvelles restrictions qui pourraient être annoncées lundi 6 décembre par le premier ministre.
Les professionnels du secteur de l'hôtellerie-restauration craignent les nouvelles restrictions qui pourraient être annoncées lundi 6 décembre par le premier ministre. © JEAN MARC LOOS / MAXPPP

Cette période de Noël devait sauver un peu cette année fortement malmenée par la crise sanitaire. Mais le virus s'est à nouveau invité à la fête, provoquant un grand nombre d'annulations de nuitées dans la région et laissant craindre le pire.

En cette première semaine de décembre, la situation est tendue dans le secteur de l'hôtellerie-restauration. Et les professionnels redoutent de nouvelles annonces de restrictions du Premier ministre Jean Castex qui prévoit de s'exprimer lundi 6 janvier à l'issue d'un nouveau conseil de défense sanitaire

"Nous attendons tous lundi" commence par nous dire Véronique Siegel, hôtelière et présidente des hôteliers de Strasbourg-Eurométropole. "Au début de la semaine, nous avons enregistré 150 annulations pour 50 réservations" en cette période où cette co-responsable de deux hôtels (Strasbourg et Kaysersberg) enregistre généralement 15% de son chiffre d'affaires annuel.

Si les touristes sont encore présents pour le moment, c'est toute la clientèle d'affaires qui annule ses déplacements. "Et les Allemands ont tous annulé alors que j'avais encore 30% de réservations allemandes il y a 15 jours". 

Une année difficile pour tout le secteur

"Noël devait nous remettre à flot, c'était notre seule perspective" poursuit Véronique Siegel qui cogère ses deux hôtels avec son frère. "Les hôtels en ville ont souffert cette année. Heureusement nous avons notre second hôtel à Kaysersberg (Haut-Rhin ndlr)" qui a connu une belle saison estivale. "Les touristes étaient à la campagne cette été". 

Même situation dans le Haut-Rhin où les annulations se font " à tour de bras" selon l'Union des métier des industries de l'hôtellerie (Umih). Avec des situations très disparates en fonction du mode d'hébergement. 

"Et bien entendu, nous devons gérer cela sereinement sachant que le "quoi qu'il en coûte" c'est fini" conclut Véronique Siegel qui craint un couvre-feu avec des horaires impossibles à tenir pour les dîners. Et quant à une possible fermeture des marchés de Noël, elle ne veut même pas y penser "ce serait une hécatombe!". 

L'Umih a lancé une enquête nationale sur les conséquences de la 5e vague de Covid-19 et indique que 65% des professionnels de l'hôtellerie-restauration ayant répondu au questionnaire déplorent des annulations pour les semaines à venir.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.