Haut-Rhin : le restaurant du Landsbourg à Wiwersheim se prépare à rouvrir après huit mois de fermeture

L'établissement est fermé depuis octobre 2020. C’est vous dire si les clients languissent de déguster à nouveau une vraie flammekueche. Ce sera possible dès le mercredi 9 juin, date de réouverture des cafés et restaurants en intérieur. Le Landsbourg rouvre enfin ses portes.

Au restaurant du Landsbourg, tout le monde se prépare à l'ouverture le mercredi 9 juin 2021.
Au restaurant du Landsbourg, tout le monde se prépare à l'ouverture le mercredi 9 juin 2021. © Isabelle Michel/France Télévisions

Elle manque cruellement aux habitués, la fameuse tarte flambée du Landsbourg, connue dans tout le Kochersberg et même au-delà, une institution à Wiwersheim. Le gérant avait fait le choix de ne pas rouvrir sa terrasse le 19 mai dernier, pas viable économiquement pour son établissement. « Ça n’était pas possible avec une gauge à 50 % sur la terrasse, avec le personnel que j’ai, la rentabilité n’était pas là. Et on avait aussi ce problème de temps. La météo n’allait pas. »

Sur la page Facebook du restaurant, le 18 mai dernier, la veille de la réouverture nationale des terrasses de restaurants, l’équipe faisait patienter les clients avec ce message : « Encore un peu de patience, pour vous accueillir dans les meilleures conditions, nous avons décidé de vous donner rendez-vous le mercredi 9 juin à 11h45. »

Les clients ont pris leur mal en patience et envoyé pleins de gentils messages au patron. Pour la réouverture, ils sont dans les starting-block et le maître des lieux aussi d’ailleurs. La météo compte bien s’inviter à la fête, avec quelques rayons de soleil longtemps attendues. Olivier Castillo est désormais fin prêt à rouvrir ses portes en grand, en tout cas, le plus grand qu’il puisse, restrictions sanitaires obligent.

Le bébé est en train de se réveiller

Ce sont les mots du patron. Le bébé, c’est le Landsbourg qu’Olivier Castillo gère et fait grandir depuis 2007 avec sept salariés. D’ordinaire, il tourne à 150 couverts par jour. Mais pour la réouverture, le restaurant doit se conformer aux consignes du gouvernement : pas plus de six personnes par tablée et un mètre de distance entre chaque table. Le Landsbourg peut donc accueillir 74 clients en salle et 24 en terrasse. Soit 98 personnes en tout, c’est pas mal quand même pour une reprise.

L'équipe du Landsbourg prépare la salle en respectant les consignes sanitaires
L'équipe du Landsbourg prépare la salle en respectant les consignes sanitaires © Isabelle Michel / France Télévisions

Alors, Olivier Castillo se prépare, en cuisine, avec son équipe, pour le grand jour. Mercredi 9 juin les clients vont découvrir une terrasse entièrement réaménagée. Pendant le reconfinement, le patron n'a pas chômé. Ça sent le neuf, le beau…et les réservations pleuvent. « Je suis un peu stressé mais on est à fond, impatient, on a bossé bossé bossé pour ouvrir, on a essayé de penser à tout pour que quand les clients arrivent tout se passe bien.»

Nadine Falempin, cuisinière ici depuis 25 ans a vite repris ses bonnes habitudes en s’attaquant avec entrain à l’épluchure des patates. « C’est pour faire des pommes sautées ; demain, il n’y aura plus qu’à les faire rôtir…et les clients les pommes sautées, ils adorent ça. »

C’était trop long

Nadine Falempin, cuisinière du Landsbourg

Bon et sinon, de retourner au feu après des mois de fermeture, il n’y aurait pas un peu de stress qui monte quand même ? Et ben non, même pas. « Y’a pas de stress, on est tellement content de revoir les clients qu’on va vite se remettre dans le bain. C’était trop long. »

Des salariés contents qui ont tous retrouvé leur poste de travail. Le patron a même embauché un salarié de plus. Et le carnet de réservations qui se noircit. Mercredi 9 juin promet d’être une journée mémorable pour tout le monde au Landsbourg.  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gastronomie culture tradition