Cet article date de plus de 4 ans

Des pompiers en colère ont bloqué l'A351

L'A351 a été bloquée dans la matinée du 10 mars à hauteur de Wolfisheim en raison d'une manifestation de pompiers du Bas-Rhin. 200 d'entre eux se sont réunis devant le SDIS67 pour dénoncer une réorganisation de leurs services. Ils ont finalement obtenu une révision du projet.

Des pompiers ont mis le feu à des pneus sur le bas-côté de l'autoroute A351
Des pompiers ont mis le feu à des pneus sur le bas-côté de l'autoroute A351 © G. Fraize / France 3 Alsace
Des pompiers qui mettent le feu à des pneus : c'est un comble et c'est dire la colère des agents du SDIS 67. Ce jeudi 10 mars au matin, 200 soldats du feu du Bas-Rhin ont manifesté à l'appel de l'intersyndicale FA-SPP-PATS (Fédération autonome des sapeurs pompiers professionnels et des personnels administratifs et techniques spécialisés) et FO (Force ouvrière) pour dénoncer un projet de réorganisation de leurs services. Après une marche entre Eckbolsheim et Wolfisheim, pompiers et membres du personnel administratif se sont rassemblés devant le siège du SDIS 67. Sur leur parcours, ils ont enflammé des pneus au bord de l'A351, contraignant à la fermeture de celle-ci en direction de Strasbourg. Une déviation a dû être mise en place.

Les pompiers se sont rassemblés au pied du SDIS 67 devant lequel ils ont allumé des feux
Les pompiers se sont rassemblés au pied du SDIS 67 devant lequel ils ont allumé des feux © G. Fraize / France 3 Alsace

A l'issue de leur défilé, les pompiers se sont rassemblés au pied du SDIS67 où ils ont allumé des feux. Devant la pression mise par les manifestants, une délégation a été reçue dans la matinée. Le président Thierry Carbiener est arrivé sous les huées des mécontents, méthode qu'il a déploré, disant ne pas comprendre ce mouvement de colère. Mais des discussions se sont finalement engagées. Un comité technique prévu en début d'après-midi a été reporté. Au cours de la réunion de la matinée a été décidée une renégociation du transfert du personnel.

 

durée de la vidéo: 01 min 49
Manifestation de pompiers contre une réorganisation du SDIS 67 ©France 3 Alsace

Un projet de réorganisation qui met le feu aux poudres

Un projet, baptisé "Evolsdis", qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2017, prévoit de supprimer 24 postes opérationnels dans le Bas-Rhin au profit de postes administratifs et de formation. Une réforme qui ne passe pas auprès des pompiers du terrain qui constatent une augmentation régulière des interventions. Déjà à flux-tendu au niveau de l'opérationnel, ils redoutent que cette réorganisation ne se fasse au détriment de l'efficacité des secours aux personnes. Selon la direction, la réforme envisagée a fait l'objet d'une dizaine de réunions de négociations et doit se faire à effectifs constants, sans perte de salaires.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société pompiers faits divers