Géothermie : l'Etat autorise un projet de Fonroche près de Strasbourg

Le préfet du Bas-Rhin a annoncé vendredi avoir autorisé un projet de forage géothermique à haute température à Eckbolsheim. Dans un premier temps, ce projet avait reçu un avis défavorable de l'enquête publique. (avec AFP)

Par PhD

Ce projet, porté par Fonroche Géothermie, avait reçu en août un avis défavorable du commissaire enquêteur en raison de sa proximité avec un autre projet du groupe Electricité de Strasbourg à Mittelhausbergen, abandonné depuis. Sur avis favorable du Conseil départemental de l'environnement et des risques technologiques (Coderst), "le préfet du Bas-Rhin Stéphane Fratacci a décidé d'autoriser le projet, en imposant à l'exploitant des obligations techniques de nature à maîtriser les risques liés à cette activité", a indiqué la préfecture dans un communiqué.

Le Conseil a estimé que "les dispositions prévues par le code minier" ont été "prises en compte par la société Fonroche" et considéré que le projet de Mittelhausbergen ayant été abandonné, "la principale réserve émise par le commissaire enquêteur" avait été levée. Le projet d'Eckbolsheim sera accompagné d'obligations techniques afin de "prévenir le risque de micro-sismicité, de limiter et contrôler en permanence la pression d'injection de fluide", a précisé la préfecture. "Un réseau de surveillance sera installé et les travaux seront arrêtés sans délais dès l'apparition d'éventuelles difficultés. Des contrôles seront effectués à toutes les étapes du forage, avant de poursuivre les opérations", a-t-elle ajouté. Une commission de suivi associant les services de l'Etat, élus, Eurométropole de Strasbourg, associations et exploitant a été créée pour assurer l'information du public "en temps réel".

Fonroche a déposé l'an dernier une demande d'autorisation d'ouverture de travaux (DAOT) pour réaliser quatre forages et des tests de production dans le Bas-Rhin, afin d'évaluer les caractéristiques de la ressource géothermique haute température. A ce jour, la société a renoncé à deux de ses projets mais reste impliquée dans deux autres, à Eckbolsheim et Vendenheim au nord de Strasbourg.

La géothermie à haute température (plus de 150 degrés) consiste à prélever des eaux naturellement chaudes à grande profondeur et à en extraire la chaleur afin de produire de l'électricité ou du chauffage. L'Alsace est considérée comme une région à fort potentiel pour cette source d'énergie, que le gouvernement veut développer. Fin septembre, le préfet avait autorisé un forage de géothermie profonde dans le sous-sol d'Illkirch-Graffenstaden, en banlieue de Strasbourg, conçu par le groupe ES, qui vise à alimenter un futur réseau de chaleur urbain et des installations industrielles.

Sur le même sujet

Les + Lus