Bas-Rhin - Une femme tuée par son mari à Oberhoffen-sur-Moder : “Je veux faire une marche blanche pour ma mère”

La fille du couple, âgée de 20 ans, est arrivée quand sa mère s'effondrait sur le trottoir. / © Marie-Christine Lang, France 3 Alsace
La fille du couple, âgée de 20 ans, est arrivée quand sa mère s'effondrait sur le trottoir. / © Marie-Christine Lang, France 3 Alsace

Une femme de 40 ans a été tuée à Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin), le dimanche 10 novembre à 23 heures. C'est son conjoint qui aurait porté le coup de couteau fatal. C'est la 131e fois qu'une femme est tuée par son époux en France depuis le début 2019. Sa fille témoigne.

Par Vincent Ballester

Une femme âgée de 40 ans a été tuée au couteau, à Oberhoffen-sur-Moder (Bas-Rhin), juste à côté de Haguenau. Le meurtre a eu lieu le dimanche 10 novembre 2019 à 23 heures. C'est son conjoint de 58 ans qui serait responsable, révèle France Bleu Alsace. La femme, mortellement blessée, a pu s'échapper de la maison, située rue du Camp, avant de s'écrouler sur le trottoir.

Le maire (SE) Günter Schumacher a déclaré à France 3 Alsace :  "J'ai été réveillé cette nuit à 1h30, ça m'a choqué d'avoir une situation telle quelle. C'est la deuxième fois en trois ans qu'on a cette situation : [...] une tuerie où l'homme massacre sa femme."
 
La maison, rue du Camp, où a eu lieu le drame. / © Marie-Christine Bouvet, France 3 Alsace
La maison, rue du Camp, où a eu lieu le drame. / © Marie-Christine Bouvet, France 3 Alsace

Sylvia travaillait à l'hôpital de Bischwiller (Bas-Rhin). Elle était avec son compagnon depuis trois ans, leur mariage remontant à juillet 2018. Ils se trouvaient en instance de divorce, et les gendarmes s'étaient déplacés à leur domicile quelques jours auparavant. La maison avait été achetée en commun, et chacun voulait voir l'autre partir : la cohabitation était donc orageuse. 

La fille de la victime, âgée de 20 ans, avait été appelée par sa mère. À son arrivée, elle n'a pu qu'assister aux coups de couteau assenés par le mari, avant que sa mère ne sorte et s'effondre. Elle veut prendre la parole sur ce qu'il s'est passé : "Il la faisait souffrir depuis le début... Je veux faire une marche blanche pour ma mère, je veux que ça cesse. Il y a trop de femmes qui meurent ainsi. Ma mère avait déposé une main courante il y a deux mois, et porté plainte il y a un mois. Il n'y a pas eu de suite."
 
La fille du couple, âgée de 20 ans, est arrivée quand sa mère s'effondrait sur le trottoir. / © Marie-Christine Lang, France 3 Alsace
La fille du couple, âgée de 20 ans, est arrivée quand sa mère s'effondrait sur le trottoir. / © Marie-Christine Lang, France 3 Alsace

Ce sont les gendarmes de Haguenau qui ont arrêté le conjoint, qui menacait de se suicider (il n'a pas eu le temps d'agir). Il souffre d'alcoolisme. La gendarmerie va mener l'enquête. Ce meurtre est comptabilisé comme étant le 131e féminicide qui a eu lieu en France depuis le début de l'année 2019, selon la page Facebook Féminicides par compagnons ou ex (voir publication en bas d'article). 
  

Un autre féminicide a eu lieu à Colmar, le 12 octobre. L'épouse et mère de famille était "tombée" d'un balcon au troisième étage d'un immeuble. Elle se trouvait entre la vie et la mort jusqu'à ce le parquet annonce, le 19 octobre, qu'elle n'avait pas survécu.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus