La villa lalique : un petit coin de paradis à Wingen-sur-Moder

La Villa René Lalique va ouvrir ses portes au public vendredi. Entièrement restaurée après deux ans de travaux, elle a retrouvé tout son lustre d'avant-guerre. Surtout elle a désormais un restaurant tenu par l'illustre chef Jean-Georges Klein. 

Par PhD

La Villa Lalique, construite en 1920, a retrouvé son faste d'origine. Partout dans la maison, René Lalique est présent à travers des pièces de cristal, ces figurines célèbres dans le monde entier pour leur contraste entre transparence et satiné. Cette belle demeure est devenue un hôtel de six chambres, un show-room pour toute la production de la manufacture et aussi un restaurant gastronomique presque par hasard...  Parce qu'un soir Silvio Dentz, le propriétaire, est allé dîner au restaurant L'Arnsbourg alors entre les mains du chef triplement étoilé Jean-Georges Klein.
La nouvelle Villa Lalique est un écrin prestigieux
Reportage de Caroline Kellner et Régine Willhelm
Pour acceuillir le restaurant il a fallu construire. A l'emplacement d'une ancienne grange, un bâtiment, sorte de temple aux colonnes en grès des Vosges et dédié à la gatsronomie est sorti de terre. Sa conception a été confiée à Mario Botta, le grand architecte suisse. Un amoureux de la nature.

L'établissement ouvrira ses portes vendredi. Les clients se pressent déjà, tous curieux sans doute de découvrir l'association du savoir-faire et du savoir-vivre.

Sur le même sujet

Entretien avec... Cédric Heitz, coach du CCRB

Près de chez vous

Les + Lus