Le lac Achard en partie payant cet été : polémique au sein de l'Eurométropole de Strasbourg

Débats houleux ce vendredi 12 mai durant le conseil de l'Eurométropole de Strasbourg. Une partie des élus d'opposition a fustigé la mise en place pour cet été d'un parc aquatique payant, fait de modules flottants au lac d'Achard d'Illkirch. Trop cher et trop d'emprise, quand la majorité considère qu'il s'agit d'une belle opportunité pour les familles qui ne peuvent pas partir en vacances.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Avec 60 voix pour, 13 contre et 14 abstentions, la mise en place d'un parc aquatique payant sur le lac Achard d'Illkirch dès cet été a été voté. Mais non sans heurts. Une partie des élus d'opposition a fustigé ce projet, dénonçant "le choix du payant, de la structure gonflable (pas très écolo) qui empiètera sur un espace déjà réduit et contraint". Anne-Pernelle Richardot, élue d'opposition PS ne décolère pas.

Pour la majorité écologique au contraire, ce parc aquatique est une chance pour tous ceux qui ne peuvent pas partir en vacances "et peut peut-être inciter les jeunes à aller dans l'eau, ça va dans le même sens que le savoir nager," (ce dispositif mis en place pour favoriser l'apprentissage de la nage pour tous, NDLR)", martèle Vincent Debès, vice-président de l'Eurométropole de Strasbourg en charge des sports et des équipements sportifs.

Qu'est ce que c'est que ce parc aquatique?

Ce vendredi 13 mai le conseil de l'EMS a approuvé la signature d'une convention d'occupation du domaine public (le lac Achard en l'occurrence) d'une durée de sept ans avec la société JR events, qui gère d'autres parcs aquatiques comme celui du lac de Clarens à Casteljaloux.

56 modules flottants (toboggans, trampolines, structures) vont ainsi être installés, ancrés à des bornes de béton. Environ 160 enfants pourront s'ébattre en même temps sur une surface totale de 6.000 m2. A noter que la zone de baignade surveillée actuelle ne sera pas impactée par la mise en place de ce parc aquatique, même si de fait, il réduit l'espace en eau disponible.

"Un lac à deux vitesses"

Côté tarif, le prix de base, est fixé à 9,90 euros de l'heure mais des offres existent : un pack famille, soit 14,90 euros les deux heures par personne pour une famille de 4. Et des tickets moitié prix pour les centres aérés. "On va essayer d'améliorer encore l'offre tarifaire en trouvant des partenariats pour des aides", précise Vincent Debès.

Pour Anne-Pernelle Richardot, c'est simple, "il y aura un lac à deux vitesses avec d'un côté ceux qui pourront payer et de l'autre ceux qui ne pourront pas. Le lac est petit, l'emprise de ce parc aquatique est donc dommageable alors même qu'il faudrait investir pour refaire les sanitaires, le parking et mieux ménagé l'espace de baignade, bref pour la ville et les territoires, c'est une catastrophe", soupire l'élue d'opposition.

L'Eurométropole, elle, souhaite aller plus loin dans l'aménagement du lac dans son ensemble. "A l'automne nous allons planter davantage d'arbres et mettre en place des jeux d'eau pour rendre l'endroit attractif et agréable partout pour les familles", explique Vincent Debès.

Le lundi 15 mai, le maire d'Illkrich-Graffenstaden Thibaud Philipps a réagi à l'affaire par voix de communiqué. S'il se dit "préoccupé par les tarifs prévus par l'exploitant", l'édile salue le projet. "[Il] représente une belle opportunité pour le lac Achard, qui a cruellement manqué d'entretien ces dernières années." Dans son communiqué, le maire ajoute que le parc aquatique "sera situé dans une zone où la baignade était auparavant interdite"

En tout cas, l'exploitant des structures gonflables ne perd pas de temps puisque des offres d'emploi ont déjà été publiées, de même que l'annonce de l'ouverture de cet aqua fun park Achard, prévue le 25 juin.