Rosenwiller : les hérissons arrivent en masse au centre de la LPO

© Marc Schmitt / France 3 Grand Est
© Marc Schmitt / France 3 Grand Est

Y aurait-il une épidémie ? Ou ne supporteraient-ils pas la chaleur ? Les hérissons se portent mal en cette moitié de l'été. La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) mais aussi des autres petits animaux, est saturée. 

Par Cathy Dogon

Ils arrivent en hypothermie au centre de La Ligue de Protection des Oiseaux de Rosenwiller, ou de manière générale en très mauvaise santé. Pourtant la cause de leur mal être reste mal connue. A la LPO, les bénévoles sont surchargés par l'arrivée massive des hérissons. Ils craignent de ne pas avoir assez de place. 

Trois fois plus que les autres années 


Les hérissons arrivent en masse à la LPO de Rosenwiller
Au secours des hérissons... Le centre de soins est actuellement débordé par des arrivées massives de petits hérissons blessés... La plupart a été abandonnée par nichée entière, sans que l'on n'explique la raison. 150 recueillis en moins de trois mois... Le reportage de March Schmitt et Philippe Dezempte - France 3 Grand Est

Depuis fin avril, 142 ont déjà été apportés depuis avril au centre. C'est le triple des années précédentes. Et 60% d'entre eux sont porteurs de parasites internes. Ces mini-bestioles pourraient leur causer des problèmes respiratoires. 

De l'énergie mais peu de moyens


Biberon, couveuse ou matelas chauffant, les hérissons sont soignés avec attention par cette association de défense de la nature. Suzel Hurstel, gérante du centre, compte sur l'investissement grandissant de ses bénévoles. Mais ça ne suffit pas. Les moyens manquent, et la qualité des soins en est limitée. La LPO de Rosenwiller appelle aux dons. 

© Marc Schmitt / France 3 Grand Est
© Marc Schmitt / France 3 Grand Est
Les aliments, antibiotiques et autres médicaments coûtent cher à l'association. 

Âmes charitables, voici une suggestion de fournitures à apporter : produits ménagers, croquettes pour chats et chatons, blé, maïs, fruits, steaks hachés, draps, serviette, tissus en coton... 

Pour l'instant, tous les hérissons pourront être remis dans la nature avant l'hibernation, espère la LPO. Ceux qui arriveront plus tard en revanche devront passer l'hiver dans le centre. Ils arrivent en général avec un poids de 150/200g. Ils doivent peser 500g pour survivre dans la nature cet automne. 

Infos pratiques : 
Ligue de Protection des Oiseaux,
1 Rue du Wisch, 67560 Rosenwiller, 
03 88 04 42 12.

Sur le même sujet

Cookie Dingler, enfin libéré !

Près de chez vous

Les + Lus