Le jubilé de Sainte-Odile, morte il y a 1.300 ans, démarre ce dimanche 13 décembre

C'est ce dimanche 13 décembre que débute le jubilé de Sainte-Odile. La patronne de l'Alsace et des aveugles est morte il y a 1.300 ans. Ce jubilé doit durer une année entière pour que les fidèles puissent en profiter malgré la pandémie de coronavirus (Covid-19).

Le couvent du mont Sainte-Odile, perdu dans la brume hivernale de décembre 2020...
Le couvent du mont Sainte-Odile, perdu dans la brume hivernale de décembre 2020... © Vincent Roy, France Télévisions

Le mont Sainte-Odile s'apprête à commémorer les 1.300 ans de la mort de cette sainte qui a fondé l'abbaye du Hohenbourg et lui a donné son nom. Elle n'aurait sans doute pas imaginé qu'on la fêterait le 13 décembre, tant d'années après sa mort survenue en 720. Ni que les prières de son monastère seraient un jour dispensées via Facebook, après un confinement dû à une pandémie de coronavirus...

Née vers l'an 660 à Obernai (Bas-Rhin, voir sur la carte ci-dessous), Sainte-Odile est la fille d'Etichon-Adalric, un duc d'Alsace. Après une histoire tumultueuse, dont une guérison miraculeuse de la cécité lors de son baptême à l'adolescence, elle fonde le monastère qui portera son nom (également visible sur la carte). Son père avait fini par apaiser la haine qu'il éprouvait envers elle, et par lui faire don du château familial. Qui deviendrait abbaye.
 


Canonisée par l'Église catholique, Sainte-Odile deviendra sainte-patronne de l'Alsace, et des aveugles. L'abbaye est vite devenue un lieu de pèlerinage après la mort de la mère-abbesse. "1.300 ans après sa mort, on vient encore chez elle..." s'étonne le père Christophe Schwalbach, qui vit là-bas.

La Révolution française verra le mont et son monastère confisqués. Tout tombe en ruine, jusqu'au XIXe siècle, quand l'évêque de Strasbourg organise une grande quête, procède à une restauration, et redonne au lieu saint son lustre d'antan.

Malgré le tumulte des siècles, Sainte-Odile reste vénérée de nos jours.
Malgré le tumulte des siècles, Sainte-Odile reste vénérée de nos jours. © Vincent Roy, France Télévisions


L'année 2021 sera riche en célébrations de la sainte-patronne alsacienne. Le programme complet est à retrouver en ligne, et tâchera de toucher les fidèles malgré le coronavirus. Le mont Sainte-Odile était visité par 700.000 personnes à l'année, avant l'émergence de la pandémie.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
religion société patrimoine culture